Meurtre d’un élu à Créteil : son frère s’inquiétait de son absence à la synagogue

Alain Ghozland, conseiller municipal Les Républicains de Créteil, a été retrouvé poignardé à son domicile ce mardi. La victime, âgée de 73 ans, était de confession juive. Aucune piste n’est écartée.

alaincreteil10
Crime crapuleux, cambriolage qui a mal tourné ou tout autre chose? Le corps sans vie d’Alain Ghozland, doyen du conseil municipal Les Républicains à Créteil (Val-de-Marne), a été retrouvé ce mardi matin à son domicile. L’élu de l’opposition de 73 ans gisait dans “la pièce principale”, explique une source judiciaire à L’Express, confirmant une information de RTL.

C’est son frère, s’inquiétant de ne plus avoir de nouvelles de lui lundi et ce matin, qui a alerté les services de police. Selon la radio, le corps d’Alain Ghozland était lardé de coups de couteaux. “L’autopsie n’a pas encore été pratiquée”, tempère la même source judiciaire. “En revanche, son appartement semble avoir été intégralement fouillé”.

Selon Metronews, qui cite un proche de la victime, Alain Ghozland présente des des ecchymoses qui laissent penser à un tabassage. Il était, d’après le journal, une figure locale de la communauté juive. Ce que confirme l’association Avenir du judaïsme. D’après l’AFP, son frère s’est inquiété de ne pas l’avoir vu à la synagogue.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/creteil-un-conseiller-municipal-lr-retrouve-mort-a-son-domicile_1752723.html

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici