Le chant des partisans : Francois Heilbronn raconte

Ami entends-tu?
En ce 8 mai 2017, en ce jour de la victoire de 1945 contre le nazisme, Emmanuel Macron, ému, se concentre sur les vibrantes paroles du Chant des Partisans face à la tombe du soldat inconnu, au lendemain de sa victoire contre le parti héritier de Vichy et de la Milice. macron_partisans

Ce Chant des Partisans, devenu 3ème Hymne national fut rédigé par un Français Libre d’origine juive russe, né en Argentine à Clara dans une des colonies juives du Baron de Hirsch.

Quelles furent les conditions de sa rédaction?

En janvier 1943, un officier d’aviation arborant sa Légion d’honneur et sa croix de guerre 1914-18, pénètre dans le bureau du général de Gaulle à Carlton Gardens. À 45 ans, Joseph Kessel demande à participer aux combats. De Gaulle, qui admire sa plume, répond :

« C’est difficile à votre âge… vous pourriez écrire quelque chose sur la Résistance. »

Ce sera « L’Armée des ombres », roman nourri de ses souvenirs de lutte en Provence et de ses rencontres avec les chefs de la Résistance.

Puis, Emmanuel d’Astier, cet ami des fumeries d’opium d’avant-guerre, fondateur et patron du réseau « Libération » lui demande d’écrire le chant des maquis: « Le chant des Partisans » est ainsi rédigé avec son neveu, Maurice Druon,  sur une musique composée par Anna Marly.

Kessel reprend ensuite, malgré son âge, des missions aériennes au-dessus de l’Europe occupée.

Relisons donc ce texte du Chant des Partisans ou Chant de la Libération et qu’il inspire notre nouveau Président dans sa lutte nécessaire contre tous les vols de corbeaux sur nos plaines:

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes…

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite..

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

Ici, chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute…

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine

Oh -Qh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh-Oh. »

François Heilbronn

publicitÉ

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , ,
Publié dans France
2 commentaires pour “Le chant des partisans : Francois Heilbronn raconte
  1. DAN dit :

    Bien avant le cercle des poètes disparus (film), il y a eu réellement en France : Les Poètes de la Résistance, qui était un cercle animé par Pierre Seghers fondateur des fameuses éditions éponymes littéraires « Editions Seghers ».

  2. Sarah dit :

    Merci Dan pour ce précieux rappel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman