L’attentat de Strasbourg continue de livrer de très mauvaises nouvelles

L’attentat perpétré par un criminel islamiste le 11 décembre 2018 a provoqué la mort de 5 personnes et fait 11 blessés.

C’est le bilan humain dans sa noirceur.

publicitÉ


Mais d’autres leçons apparaissent au détour d’un article du journal le Monde daté du 16 janvier 2019. On y apprend que contrairement à ce qui était précédemment allégué, le terroriste avait bien prémédité son passage à l’acte.

On y apprend également que, de longue date, cet homme clamait sa haine des policiers, des magistrats et des Juifs.

De même il ne faisait pas mystère de vouloir « commettre un braquage avant de partir en Syrie ou de mourir en martyr ».

L’assassin a frénétiquement cherché des armes, il a fréquenté des milieux islamistes durs. Un de ces islamistes a été interpelé pour l’aide qu’il a fournie au terroriste. Il avait déjà été entendu par les services antiterroristes à la suite du départ d’une de ses femmes et de leur fille en Syrie en 2014. Ce complice serait donc polygame si l’on comprend bien, ce qui reste interdit en France, il a été en outre entendu qualifier l’assassin de martyr.

Rien n’y a fait, il a été remis en liberté « faute de preuves ».

Jusqu’à présent on pouvait penser que les propos d’apologie de terrorisme pouvaient conduire en prison. En de nombreux endroits de la ville ont été signalés de tels propos d’apologie . Mais à ma connaissance pas ou peu de condamnations.

S’agissant de la famille du terroriste , on apprend que celui-ci aurait à plusieurs reprises fait part de son intention de mourir, notamment à sa mère qui ne l’aurait pas pris au sérieux dit-elle. C’est justement chez cette mère dénaturée qu’il a passé sa dernière nuit avant l’attentat, échappant ainsi à la police venue chez lui à l’aube. Parlons à présent du père du terroriste. Cet homme que l’on voit sur les caméras de BFM avec sa barbe teinte au henné comme le font les islamistes les plus rigoristes et son bonnet à l’effigie de Che Guevara constitue ainsi le symbole bien compris de l’islamo-gauchisme.

Il parait que c’est lui qui a averti son fils le matin du 11 décembre en lui disant par texto « les chiens sont venus chez moi ». Les chiens pour ce monsieur c’est la police. Il a encore indiqué à son fils qu’il ne l’avait pas dénoncé. Cet homme, toujours lui, a qualifié son fils de bon musulman car ne saluant pas les femmes et n’allant pas en discothèque. Pour faire bonne mesure, ce bon père de famille a lors de sa garde à vue refusé d’être auditionné par des enquêtrices femmes.

Allez comprendre qu’avec toutes ces infractions qui vont de l’apologie à la complicité en passant par l’outrage aux forces de police, ce monsieur ait été remis en liberté sans poursuites apparentes.

Deux des frères du terroriste, sont eux expatriés en Algérie, laquelle Algérie refuse de coopérer avec les autorités judiciaires françaises.

Interpelés par les services de renseignement algérien leurs auditions n’ont pas été versées au dossier d’instruction.

Islamistes répertoriés et fichés ils perçoivent le RSA jusqu’en Algérie.

Cette somme constitue un pactole conséquent dans un pays où le RSA représente 3 fois le salaire minimum.

« Le Monde » dit pudiquement « la coopération judiciaire avec l’Algérie demeure un rapport de force aléatoire ».

« L’enquête pourrait donc rester aveugle sur le rôle des deux frères ».

En résumé la famille du terroriste , notamment ses parents et ses frères l’ont soutenu et encouragé dans sa dérive sans en rien ignorer. Tout comme chez les Mérah, l’affreux terroriste de Toulouse on y déteste les chiens c’est à dire les policiers, les gendarmes ou les militaires et les Juifs. Ces gens qui détestent la France en profitent largement et surtout ce qui ne laisse pas d’inquiéter c’est qu’une grande partie d’entre eux, en tout cas dans ce dossier, échappent à la police et à la justice.

Ce qui est grave c’est que le terroriste ait pu nourrir ses idées destructrices depuis des années sans que personne ne bouge ; ce qui est très grave, c’est que des gens comme lui, des délinquants virant à la radicalité islamiste il y en a des milliers, alors même que la France semble bien démunie par rapport à ces gens nés en France, nourrissant une détestation profonde pour la République, la démocratie et tout ce qui la représente.

Non décidément toutes les leçons de l’attentat de Strasbourg n’ont pas été tirées à ce jour.

Raphaël Nisand                                                                                                                         Chroniqueur hebdomadaire sur Radio Judaïca Strasbourg

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans France
8 commentaires pour “L’attentat de Strasbourg continue de livrer de très mauvaises nouvelles
  1. G,Chaul dit :

    Je reste choqué,révolté, dégoûté par toute cette monstruosité.
    Le pire, c’est la basesse, le cynisme, l’ingratitude d’individus
    qui ont été généreusement accueillis non seulement en terre
    judéo-chrétienne mais aussi dans une des plus généreuse et
    hospitalière régions de France et d’Europe.
    Ces êtres immondes ont trahi les règles les plus sacrées de l’hospitalité,
    de la reconnaissance et d’humanité.
    C’est la preuve qu’ils nous haïssent, qu’ils veulent notre destruction.
    Ils nous font la guerre sur notre sol.
    Ils n’ont pas leur place chez nous. Expulsons-les sans retour.

    • Alois B dit :

      Donc Israël n’est pas votre terre , ce serait la France .Alors expliquez moi pourquoi des juifs français accomplissent un service militaire volontaire en Israël et pas en France .Pourquoi habitiez vous dans leurs pays auparavant ?

      • Stefane Meyer dit :

        Quand tu as la double nationalité tu as le choix,j aurais pu le faire en espagne.Je ne suis pas juif

      • Srino dit :

        Alois B, c’est tout ce qui vous préoccupe après cet article édifiant sur des terroristes protégés par les pouvoirs publics à qui ils font peur, ceux-ci ne les mettent pas hors d’état de nuire n’en ayant pas les moyens, ni judiciaires ni pénitentiaires, sachez que si des Franco-israéliens font leur service militaire en Israël, c’est pour deux raisons, d’une part c’est permis par la Loi française, et d’autre part parce qu’en Israël ces franco-israéliens défendent un pays en danger dans lequel le plus souvent vivent déjà leurs familles, je ne connais pas beaucoup de juifs, et cela même en élargissant, c’est-à-dire, dans le monde entier, qui n’ait pas de la famille dans ce pays magnifique, Israël, on est très loin de ceux qui apprennent à se servir d’armes automatiques en France ou en Syrie par exemple et qui viennent egorger nos fils et nos compagnes… Il suffit de réfléchir et vous verrez si vous n’êtes pas habité par quelque haine qui soit, que votre comparaison est incompréhensible et je suis gentil…

      • André dit :

        Tu connais des franco-israéliens qui assassinent des français en France ?

        Les seuls bi-nationnaux qui tuent des français chez eux ce sont les musulmans maghrébins.

        Allez casse toi pov’con !

  2. Jzer dit :

    Vous devriez avoir honte de proliférer des informations totalement fausse

  3. Mozart dit :

    En attendant ce ne sont pas les Juifs de France qui commettent des attentats sur notre sol mais des merdes de fiches S.

  4. Nadia Lamm dit :

    Le pire ce ne sont pas – et je pèse mes mots- les fauteurs décérébrés d’islamo- attentats – le pire, et M. Nisand a raison d’y porter le fer- c’est l’impunite dont ils jouissent dans la « doulce France » : à se demander s’ils ne sont pas indirectement souhaités par nos gouvernants pour mieux régner sur nous par l’intimidation, le reniement des normes civilisationnelles qui sont les nôtres et la fin de l’Etat de droit. En ce sens, il est heureux que tout cela reste en vigueur dans l’Etat d’Israel, vigie du souvenir d’un projet sociétal de Justice et de Dignité qui pâlit de plus en plus en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF