La meuf est Porte-parole du Gouvernement du mec… par Sarah Cattan

Ainsi, avoir déclaré, au moment de la mort de Simone Veil, Yes, la meuf est Dead[1], n’aura pas affecté le devenir politique de Mademoiselle Sibeth Ndiaye, puisque la voilà depuis hier soir promue porte-parole du gouvernement, et même secrétaire d’État.

Macron, ou la fenêtre refermée sur son monde, a titré un de mes collègues.

publicitÉ


Ça n’est pas parce que le communiqué de l’Élysée nous est parvenu hier soir pendant le dîner que nul ne l’aura remarqué.

Lui, notre Président, que certains disent rincé, lavé, épuisé, au bord du burn out, est-il donc acculé à choisir désormais parmi ce qui lui reste de sa garde rapprochée ?

Lui qui avait promis la disruption.

Lui qui avait promis l’Ouverture en grand.

Lui qui avait chanté la recomposition politique.

Qui avait pioché un peu partout, à gauche comme à droite ou au centre, et qui aujourd’hui nomme à des postes clés les quelques-uns qui lui restent, alors que tant ont quitté le navire…

Lui qui donc s’entoure comme pour se préserver de ces prétendants de la Macronie encore présents, sa conseillère presse ici, qu’il propulse Secrétaire d’État. Gage de sa fidélité…

Faut-il être seul pour en arriver à nommer Secrétaire d’État et Porte-parole du Gouvernement celle qui, dans les mémoires de tous, restera à jamais connotée par ce propos malheureux, mille fois choquant, inoubliable, inacceptable, impardonnable : Yes, la meuf est dead.

Faut-il avoir perdu tout flair ?

Faut-il avoir oublié tout sens politique ? Faut-il n’avoir décidément aucun sens des convenances ? Faut-il enfin continuellement jouer de la provocation et est-ce ici le signe que notre Président n’y croit plus, ou encore la preuve que Lui croit encore qu’il peut tout se permettre.

Ce matin, la donzelle, par le biais d’un tweet, nous explique que désormais elle a un nouveau job : nous informer et nous expliquer ce que fait le gouvernement pour notre quotidien.

Moi, je n’ai pas envie de l’écouter mais expliquer quoi que ce soit.

Moi, quand je la vois, quand je l’entends, j’entends Yes, la meuf est dead. Cette inconvenance. Cette désinvolture qui frise la goujaterie. Ce montre de nulle empathie envers Simone Veil. Une femme que tant d’entre nous vénérons.

Moi, quand je l’entends, j’entends celle qui a dit que pour protéger le Président, elle est prête à tout, y compris à mentir.

Moi, quand je l’entends, j’entends celle qui n’hésite pas à interpeller les journalistes dans des termes triviaux : Faites votre boulot les gars… non mais là, ça me saoule. Franchement là, je suis saoulée. C’est pas du travail de journaliste, c’est du travail de sagouin. C’est en ces termes qu’elle s’adressa à un journaliste des Inrocks. Je ne sais ce qu’il fit. J’ignore s’il mérita cette saillie. Ce dont je suis certaine, c’est que le respect de LA Fonction oblige à parler autrement.

Elle, c’est celle qui ne cache pas appeler les médias quotidiennement quand il y a des divergences d’interprétation…

Elle, c’est donc celle qui s’immisce dans le travail de la presse. Et s’en vante.

Des casseroles elle en a.

Pour rappel, le copyright de la jeune fille au sujet de la Shoah. Lorsqu’elle avait surenchéri et repris le propos de Laurence Haïm, laquelle parlait de monopole dans la communauté juive à propos du … crime contre l’humanité. Oui, avait surenchéri Sibeth Ndiaye, il y a un copyright. Elle avait bien utilisé ce mot pour lier l’extermination des Juifs et le contre l’humanité. Ce mot qui, avait fait remarquer l’excellente Barbara Lefebvre[2], en disait long sur la culture des communicants. Barbara Lefebvre qui avait déploré que les mots n’aient plus aucun sens, que tout fût interchangeable. Et à quand, avait fait remarqué l’historienne, à quand un … shoah business

Il n’y avait d’évidence aucun antisémitisme dans la façon de parler de la jeune fille qui tentait d’expliquer au candidat que les Juifs exerceraient une forme de copyright sur le terme de crime contre l’humanité. C’était juste la façon de parler d’une demoiselle appartenant à cette équipe jeune et hyper connectée. Ceux que le Président appelait déjà Les enfants. Ce copyright qui disait décidément déjà beaucoup sur la légèreté de la jeune fille…

Et moi, quand je la vois, je vois celle qui oublie LA Fonction et qui, sur son compte Twitter personnel, y va comme une ado et à laquelle on doit une des séquences les plus désastreuses pour l’image du Président. Pour rappel, en juin 2018, c’est encore elle qui publia la fameuse vidéo dans laquelle le Président parlait du pognon de dingue que l’on mettait et qui n’empêchait pas pourtant que les pauvres restassent pauvres. Salauds de pauvres quand même Faites un effort !

Non décidément, ne restait-t-il donc qu’Elle comme survivante de la première garde rapprochée d’Emmanuel Macron, après les départs des fidèles parmi les fidèles, je veux parler de Sylvain Fort, Ismaël Emelien, et autre Stéphane Séjourné….

Celle que le documentaire Emmanuel Macron, les coulisses d’une victoire, nous fit découvrir au lendemain du second tour de l’élection présidentielle comme l’un des personnages clés du premier cercle qui entourait conseil notre désormais Président,

Celle qui fait partie des Mormons, entendez ce petit groupe de quadras et trentenaires qui accompagnèrent le candidat Emmanuel Macron dans sa quête de l’Élysée,

Celle qui se plaignait de la dureté et de la violence de la politique,

Qui confiait combien il était dur d’être une femme, et qui plus est une black,

Celle à qui on aurait fait comprendre qu’elle n’était pas à sa place à l’Élysée,

Celle qui ne s’était donc pas fait que des amis dans les couloirs du pouvoir,

Elle sera désormais la Porte-parole du Gouvernement : il paraît que ce choix s’est imposé comme une évidence.

Elle incarnait la modernité de la Team Macron avec sa jeunesse et ses baskets blanches. Elle était tombée de son piédestal à force de sortie des rails, mais aurait dû rester à l’extérieur depuis sa déclaration spontanée du 30 juin 2017[3] qui aux yeux de tous marquera à vie la prétendante politique : Yes, la meuf est dead.

Il paraît que chez elle, c’est peu de chose que de mêler meuf ou mec à ses communications.

 Sarah Cattan 

[1] Juin 2017. Le Canard enchaîné.

[2] Copyright : la Shoah serait-elle devenue une marque déposée ? Barbara Lefebvre. Causeur. 11 mai 2017.

[3] Propos rapportés le 2 aout par Le Canard enchaîné.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans France
27 commentaires pour “La meuf est Porte-parole du Gouvernement du mec… par Sarah Cattan
  1. Kakou dit :

    Yes, la Black se mue en Perroquet…!!!

  2. Nelson Melody dit :

    Je suis scié en apprenant tout cela, même si depuis la fameuse sortie sur « les mâles blancs » on savait que la macronie était capable de tout. J’ai de plus en plus honte de ce que mon pays et l’occident sont devenus , vu la sympathie délirante des médias occidentaux l’égard de cet assemblage d’énergumènes. Les heures sombres du macronisme…

    • samuel dit :

      J’ai la même position. Je ne pensais pas que cette « Grande Dame » puisse être nommée Ministre, après de telles déclarations. Ceux qui ont voté Macron en ont pour leur argent!

  3. Nadia Lamm dit :

    Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es…

  4. Nadia Lamm dit :

    Ça se carapate de partout et ça part en vrille. Des seconds couteaux font la une, pas fines lames pour deux sous… Qui n’en veut d’mon quinquennat ? Pas moi, pas moi, et toi ? Bernique! Comment tout ça finira ? Couteaux suisses en soldes pardi !

  5. Jean-V dit :

    Kakou,
    Les propos de cette personne n’ont pas été tenus en tant que black.
    Aussi vulgaires, outrageants, minables qu’ils aient été, aussi peu respectable l’ont-ils rendue, ils eussent été les mêmes si leur auteure était à rayures ou transparente.
    Qu’elle attire ou inspire la stigmatisation (perso, arrivé là, je ne partage plus) l’usage du mot black ne se situe plus au même niveau, mais un cran en dessous. D’ailleurs, elle n’avait pas dit feuj.

  6. Kakou dit :

    Yes, la meuf s est mue en Perroquet coloré….

    • Sarah Cattan dit :

      Merci Jean Victor.
      Un indicible merci.
      Car… À lire ce premier … commentaire, j’ai eu envie..: d’arreter. D’arrêter decreagir. D’arreter De répondre. D’arreter d’ecrire. Heureusement … tous les Juifs ne ressemblent pas à ce triste sire. Rassurez-moi.
      Rassurez-moi.
      Même si, bien sûr, je sais bien qu’ils ne sont pas ainsi.
      Sinon… Je ne serais pas ici…

  7. Kakou dit :

    L angélisme de vos commentaires fait le lit de ceux qui comme cette énergumène utilise le langage courant pour se réjouir du décès d une femme qui comme par hasard était juive (entre autre…).
    YES! Interpréter : je suis contente !
    LA MEUF ! bonjour le respect d une Dame portée par les français au Pantheon !
    EST DEAD ! Peut on prétendre servir l État et se réjouir de la mort de qui que ce soit ?

    Et en prime cette tarée reçoit
    la compréhension de « bien pensants » qui refuse de voir qu’ il s’ agît bien là de l expression d un antisémitisme déguisé en « langage courant  » comme vous dites…
    Je persiste et je signe et vous ouvrez bien les yeux ou mettez des lunettes….

  8. Pierre dit :

    Si cette nouvelle porte parole avait le courage d’une déportée juive alors j’aurais espoir pour mon pays. Il semble qu’elle n’ai que la vulgarité d’une personne inculte.

  9. ,danielka dit :

    Sibeth ,pas si bête , elle est porte parole du gouvernement , alors elle doit se dire : yes ,je suis la meuf prefered du president ….

  10. Meir dit :

    Il faut que chacun comprenne : Macron n’a qu’ne préoccupation c’est de rester à l’Elysée le plus longtemps possible.
    Il dispose aujourd’huid’une bubble d’environ 15 millions de voix dans la communauté étendue des black beurs. Cette communauté vote comme un seul homme pour Macron et il le leur rend bien.
    Typiquement dès qu’il s’agit de réduire des dépenses, on fait un découpage au sécateur : on ne touchera jamais de près ou de loin à ce qui pourrait impacter ces 15 millions d’électeurs.
    Son adversaire devra obtenir plus de 70% des voix des autres ce qui est quasiment impossible.
    Et vous verrez que, sauf imprévu, il sera encore réélu.
    Il continuera donc d’être prêt à tout pour faire plaisir à ces 15 millions d’électeurs 100% Macron.

  11. Brazilia dit :

    On atteind des sommets jamais atteints en matière de médiocrité, de vulgarité , et d absence de moralité avec ce régime

    • Nelson Melody dit :

      Les heures sombres du macronisme…Même moi qui ai voté pour Micron 1er en 2017, afin de faire barrage à Mélenchon-Le Pen, je suis le premier à regretter de ne pas m’être abstenu et à dire qu’on a jamais vu un gouvernement aussi lamentable sous la 5ème République.

  12. Kakou dit :

    Et pourtant il y a toujours des commentaires de « juifs » (voir les precedents) qui s offusquent des qu on appelle un chat un chat, et préfèrent condamner ceux qui s attaquent à cette Si bête…
    Ils refusent de voir le racisme et l Antisémitisme là où il est, même derrière des mots du « langage courant » de cette folle ebouriffee, comme ils le disent, avec beaucoup d innocence….

  13. LEVY Annie dit :

    HONTE A LA FRANCE!! QU’EST-ELLE DEVENUE? QUE VONT DEVENIR NOS PETITS ENFANTS AU MILIEU D’UNE TELLE MEDIOCRITE!??

  14. Jean-Victor dit :

    Pas du tout envie d’en remettre une couche, pourtant c’est bien de cela qu’il s’agit…
    Aussi détestables aient été les propos et comportements de cette dame ; et, de très loin, ils le furent. Aussi justifiés soient notre rejet, voire notre détestation, des propos ET de leur auteure, ils ne justifient et ne justifieront en aucun cas qu’on s’abaisse à son niveau.
    Et encore moins qu’on fasse le moindre pas qui, les prolongeant, participe à la vulgarité et à la barbarie qui vient.
    À charge pour nous d’avoir la force et l’intelligence (je sais : c’est trop demander !) qu’exigent nos aspirations et la mémoire au nom de laquelle nous nous positionnons. Jamais, puisqu’ici il s’agit bel et bien de sa mémoire ! Simone Weil ne nous a montré d’autres voies et n’a attendu d’autres comportements.

  15. papon dit :

    Éh Oui, en voulant mettre en avant, coûte que coûte, la jeunesse (ou d’jeunesse) et la modernité, on a promu la désinvolture et la vulgarité.
    Alors, évidemment les catégories et les statures changent : la dignité aussi.
    Restent que notre souvenir de Mme Veil, nous permet d’évaluer la différence.
    Mais combien serons-encore capables de reconnaître la distinction dans 10 ans, 20 ans, 30 ans ? …
    Observez qu’il semble … que la présidence et le palais ont déjà perdu la notion et le sens, du bon goût !

  16. josaphat dit :

    Une porte parole inféodée à la voix de son maître qui n’aime ni les juifs ni Israël, une porte voix choisie pour ses origines et joker de tout commentaire, une porte voix inintelligible et inintelligente, c’est la France soumise, la France soumise à ce néo-Bonaparte prétentieux.

  17. Nadia Lamm dit :

    En parlant d’infeodation à la voix de son maître je trouve dans le Point du 4 avril une information bien préoccupante: Macron à commandé à un haut fonctionnaire, Emmanuel Hoog, un rapport qui vient d’etre publié en vue de la création par l’Etat d’une « instance d’autorégulation et de médiation de l’information » : le financement de l’organisme sera à 49 pour cent (maximum) financé par l’Etat! Imaginez à qui iront de préférence les subventions ! Au secours ! Étienne Gernelle, qui a sobrement intitulé son article : « Comment Macron veut contrôler la presse. » n’est pourtant pas un gauchiste en mal de surface médiatique! Il rappelle qu’au temps de l’Affaire Dreyfus ce procédé aurait coupé la chique au J’accuse de Zola! Il tonne et fustige : « soumettez-vous et vous aurez de l’argent. On relativise du coup la promesse d’une « autorégulation » et de l’adhésion spontanée des journaux. La servitude volontaire existe mais elle est rare. Un peu de chantage financier aide. Que ce soit clair: Le Point n’ira pas à la gamelle. Nous ne participerons pas à cette instance grotesque et liberticide. » Chaque jour, depuis le début de ce quinquennat amène son lot de désillusions et d’ecoeurement : à ce compte ou en serons-nous en 2022? Mes amis je me refuse d’y penser ! En trois ans, quand tous ceux qui ont un peu de personnalité l’auront quitté ou trahi, dans quel désir de revanche ombrageuse pourra encore sombrer ce fier à bras incontrôlé et incontrôlable ? Pitié pour la France !

  18. jean pierre jouy dit :

    La vulgarité n’a plus de limite Mme Sibeth Ndiaye nous en donne un aperçu . Pour ma part je dirai simplement Mme Simone Weil une femme d’exception à laquelle je rend hommage , Quand à Mme Sibeth Ndiaye qu’elle reste dans son caniveau elle n’atteindra jamais le trottoir

Répondre à Shlomo Khalifa Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF