L´hôtel particulier de Serge Gainsbourg ouvert au public

Dès septembre, les fans de Serge Gainsbourg pourront visiter l’ancienne maison ou le chanteur a vécu de 1969 jusqu’à sa mort en 1991 et se rendre en pèlerinage

image-1

publicitÉ


C’etait un projet de sa fille, la comédienne Charlotte Gainsbourg, la proprietaire des lieux,  d’ouvrir la dernière demeure de son père au public du 5bis rue de Verneuil dans le 7eme arrondissement de Paris, ou l’auteur-compositeur-interprète et cinéaste français a vécu de 1969 jusqu’à sa mort en 1991 un lieu  qu’il avait pleinement investi et décoré. Nombre de chansons cultes y ont vu le jour.

L’actrice  avait tenté en 2011 d’en faire un musée, mais le projet nécessitait trop de travaux.

image-2

L’intérieur de la maison a été rénové et la façade couverte de graffiti de ses admirateurs a été repeinte en blanc. Les visites dirigées par Jean-Pierre Prioul un ami de la famille et superviseur des travaux, qui se sont terminés fin juillet se feront par petits groupes de trois, sur réservation et paiement préalable par internet.

Tout est resté en place à l’intérieur a t il confié a l’AFP. « Les murs sont toujours peints en noir. C’est plein de bibelots de l’époque. Tapisseries et objets de valeurs sont intacts. Il y a même encore des mégots dans les cendriers » indique Jean-Claude Prioul,  Il ne manque que le personnage.

Bientôt une station de métro portera le nom de l’artiste. En effet, le maire des Lilas Daniel Guiraud a obtenu l’autorisation de Jane Birkin, l’ayant-droit, d’appeler la future station des Lilas  » Les Lilas-Serge Gainsbourg ». Bien que n’ayant jamais vécu aux Lilas, Serge Gainsbourg doit beaucoup à cette petite ville, car c’est avec la chanson « Le Poinçonneur des Lilas », que Serge Gainsbourg s’est fait connaitre du public et entame la carrière que nous lui connaissons.

Par Sylvie Bensaid

Passionnée d'information, Sylvie Bensaid diplômée en marketing et communication, commence sa carrière dans le Groupe Havas. Elle rejoint le magazine Tribune Juive aux côtés de Jacquot Grunewald puis d’Ivan Levai où elle prend la tête de plusieurs rubriques et participe au développement du magazine. Très impliquée dans la vie de la Cite, Sylvie Bensaid participa aux municipales dans le douzième arrondissement avec Jean Marie Cavada et Christine Lagarde. Elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site tribunejuive.info.

Tagués avec : ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter