Juppé : « L’état d’urgence contre le chômage, un effet d’annonce »

En pleine offensive médiatique et politique, Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre pour 2017, croit peu à l’objectif de former 500 000 chômeurs annoncé par François Hollande, appelant à un changement de « logiciel » en matière de politique de l’emploi.

article-juppe-jpg

« Une fois de plus, c’est un effet d’annonce », a dénoncé le maire de Bordeaux sur Europe 1, estimant « quand même surprenant que le président de la République décrète l’état d’urgence contre le chômage à la quatrième année de son quinquennat ». « Ça fait longtemps que ça devrait être une urgence prioritaire puisque c’est le cancer qui ronge aujourd’hui la société française. » « La formation, oui, bien sûr, c’est utile. 500 000, on n’y arrivera pas. C’est hors de portée, naturellement », a affirmé l’ancien Premier ministre.

« Le vrai problème, c’est de créer des emplois, et quand je dis qu’il faut changer de logiciel, ça n’est pas en finançant à coups de milliards, qu’on n’a pas d’ailleurs, sur le budget de l’État, des emplois non productifs et non durables, c’est en remettant nos entreprises en situation de créer des emplois », a-t-il poursuivi.

Le Point avec AFP

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter