Immigration en France : un demi-million de musulmans en plus chaque année ?

Officiellement, le gouvernement se plaint de la pression migratoire. « Chacun se rend compte qu’une telle situation n’est pas tenable et que nous ne pouvons accueillir sans limites » déclarait Gérard Collomb (JDD, 14/04/2018). Mais la « loi pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif », adoptée le 1er août 2018 institue et protège un nouveau courant migratoire, celui des « demandeurs d’asile ».

publicitÉ


 

Les principaux articles du projet de loi prévoient :

– Réduction à 6 mois minimum des délais d’instruction de la demande d’asile (Art 8)
– cartes de séjour à 4 ans contre un an auparavant (Art 1 et 2)
– Les mineurs non accompagnés pourront bénéficier du droit au regroupement familial avec les parents mais aussi les frères et sœurs. (Art 3). Un article de loi qui fait de l’enfant le pivot du regroupement familial et qui autorise l’arrivée de familles que l’Etat devra prendre en charge.
– Les jeunes filles menacées d’excision verront leur droit au séjour renforcé (art 3) ainsi que les femmes mariées battues quand leur droit au séjour dépend du droit au séjour de leur conjoint maltraitant (Art 57 – 58)
– Les réfugiés en situation de vulnérabilité dans un pays d’accueil extérieur à l’Union européenne pourront être relocalisés en France. « Le Président de la République a donné au programme de réinstallation une dimension sans précédent en prenant l’engagement fin 2017 d’accueillir 10 000 réfugiés d’ici 2019, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger » a déclaré Gérard Collomb (Europe 1. 9 octobre 2017)

La loi immigration du 1er aout 2018 officialise donc un nouveau courant migratoire, celui des « demandeurs d’asile ». Soit un potentiel de 100 000 autorisations de séjour supplémentaires qui pourraient devenir 120 000 en 2019 compte tenu du fait qu’en 2017, les 34 « guichets uniques » constitués pour aider les migrants à rwemplir leur dossier de demande d’asile ont accueilli 121 200 personnes en 2017 (+ 27 %).

Les 100 000 « demandeurs d’asile » qui arrivent du Moyen Orient ou d’Afrique s’ajoutent aux canaux existants de l’immigration non européenne en France. Ces canaux sont :
– Regroupement familial. 91 070 personnes en 2017
– Visas Etudiant. 88 095 en 2017
– Economique. 27 690 personnes en 2017
– Humanitaire 40 305 en 2017
– Divers 14 840
= TOTAL 262 000 immigrés en 2017 (Source : Ministère de l’intérieur, DGEF/ DSED, données AGDREF), en provenance dans leur immense majorité du Maghreb et des pays francophones d’Afrique sub-saharienne.

Soit un total de 360 000 personnes avec les « demandeurs d’asile » de la loi Collomb. Ce chiffre peut être réduit un peu si la catégorie « humanitaire » précitée se confond avec les demandeurs d’asile d’aujourd’hui.

A ces 360 000 personnes, il faut ajouter les clandestins. Le stock est évalué à un demi-million de personnes. Pour avoir une idée du flux annuel, il faut tenir compte des régularisations de « sans-papiers » dont le chiffre ne fait pas l’objet d’une publication et qui ont été de l’ordre de 30 000 à 40 000 personnes en 2017 (Le Figaro, 19 avril 2018). Chaque régularisation représente un appel d’air pour d’autres clandestins.

Soit 360 000 + 40 000 régularisés = 400 000.

Enfin, il est un autre courant migratoire, plus discret, qui prend de l’importance : des femmes africaines et nord-africaines enceintes viennent accoucher en France en profitant d’un visa de tourisme. La dernière enquête péri-natale (DREES, enquête périnatale, 2016) révèle que sur les 800 000 bébés qui naissent chaque année en France, « 14,1 % naissent de mères ne disposant pas de la nationalité française ». Soit 100 000 bébés sont naturalisés français par le droit du sol. Ils sont originaires pour moitié d’Afrique du Nord et d’Afrique noire pour plus de trente pour cent. Soit 85 000 bébés africains ou nord-africains qui s’ajoutent aux 400 000 immigrés qui arrivent chaque année en France.
On approche donc le demi-million d’immigrés, musulmans dans leur immense majorité

Yves Mamou

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans France
32 commentaires pour “Immigration en France : un demi-million de musulmans en plus chaque année ?
  1. josaphat dit :

    Et dire que certains petits censeurs attaquent TJ pour publication d’articles pseudo-racistes!!!La réalité rattrape la fiction des offusqués professionnels, on les retrouve devant les mairies le samedi après-midi depuis »Septembre Noir », presque 50 ans de photocopies d’eux-mêmes et toujours pas ridicules????

    Bien à vous tous.

  2. Ingrid Israël-Anderhuber dit :

    Tout ces désordres et chaos politico-sociaux amenés par, et dans, un esprit antichrist va dans le sens des prophéties bibliques (notamment Daniel 11, ver. 31 et suivants) pour préparer le chemin du faux-messie, celui que la Bible appelle « l’homme de péché », « l’impie »… l’Antichrist qui apparaîtra pour le monde comme l’homme des solutions, et le trompera, et leurrera Israël pour son plus grand malheur…

    • L.Aicard dit :

      Quelle surprise d’avoir ici une évangéliste prosélyte pur sucre…

      • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

        Je vois que vous aimez les étiquettes. « Evangéliste prosélyte pur sucre » ? Expliquez-vous s’il vous plaît.

        • L.Aicard dit :

          1) Trouvez-moi le lieu dans la Bible (hébraïque ! ça va de soi) où il est question de « l’homme de péché », « l’impie »…
          2) La notion d’antichrist est éminemment chrétienne ; absente de la bible hébraique et pour cause puisqu’il n’y a pas de christ donc pas d’antichrist. Se référer au livre de Daniel est typiquement chrétien ; mais c’est en vain qu’on y cherchera un antichrist.
          3) Qui donc « leurrera Israël pour son plus grand malheur » ? Peut-être vous ?
          4) Votre discours est imbibé d’esprit eschatologique ; c’est typiquement évangéliste.
          Aucun mal à ça ; vous n’êtes pas la première à vouloir convertir (« sauver »…) les Juifs « pour leur bien ». Mais pourquoi nier l’évidence, frau Anderhuber ?

          • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

            Herr Aicard, s’il n’y a pas de Christ, il n’y a pas non plus eu alors de pogroms, de persécutions, de croisades… au nom du Christ. Or… Herr L.Aicard ?!

            Salutations avec un cordial chalom.

            • L.Aicard dit :

              Faites-vous exprès, Dame Ingrid, pour comprendre à moitié ?
              Des clarifications s’imposent (vous ne les ignorez pas mais ça vous arrange de sortir mes mots du contexte) :
              1) Le prélude à mon affirmation « il n’y a pas de Christ » est, relisez mon texte au besoin : « La notion d’antichrist est… absente de la bible hébraïque ».
              Autrement dit : « il n’y a pas de Christ (dans) la bible hébraïque » ; indéniable.
              En aucun cas ceci ne constitue une contestation personnelle de ma part de l’existence du Christ. Ni le contraire d’ailleurs.
              Le débat sur son existence est hors sujet ; moi, je me borne à affirmer qu’il n’est pas dans la bible hébraïque (qui pour l’agnostique que voici est tout sauf vérité absolue…).
              2) Pour persécuter au nom du Christ, nul besoin qu’il existe.
              Il suffit que les persécuteurs CROIENT (ou prétendent croire…) qu’il existe.
              3) Vous réaffirmez donc l’existence du Christ. En conséquence vous êtes, conformément à mon intuition ci-dessus et contrairement à vos dénégations, prosélyte chrétienne. Merci de vouloir nous « sauver » ; mais on en a vu d’autres comme vous, nombreux ; ils sont tous oubliés ; nous, on est toujours là.
              Trouvez mieux, Madame.

              • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

                Je vous ai donné un début de réponse concernant votre point 2 relativement à la notion de « Christ ». Or, à ce sujet, vous n’êtes pas sans savoir que « Christ » est la traduction grecque « Khristos » du terme français « Oint » que l’araméen, ou l’hébreu, traduit par « Messie ». La notion de Messie est absolument biblique sauf que les discussions, ou les disputes, à ce sujet tournent autour de l’identité du Oint, ou Christ, ou Messie. Par conséquent, en remettant en question l’existence du Oint, ou Christ, ou Messie, JESUS, dont parle la Bible, vous remettez automatiquement en question tout un pan de l’Histoire de l’humanité relatif à l’antisémitisme, connu par les persécutions, les croisades, les pogroms etc. subis par les Juifs pendant près de deux millénaires, et ce au nom du Oint, ou Christ, ou Messie, JESUS, même si le Oint, ou Christ ou Messie, JESUS, n’a jamais été à l’origine de cet antisémitisme. Il suffit de lire la Bible à ce sujet pour s’en convaincre. Donc réfuter l’existence du Oint, ou Christ, ou Messie JESUS, revient tout simplement à nier ou réviser l’Histoire…

                Par ailleurs, la Bible qui parle de Oint, ou Christ, ou Messie, parle également d’Antichrist, ou d’antichrist, c’est-à-dire d’opposition au Oint, ou Christ, ou Messie. Sauf que ce terme, vous ne le trouverez que dans la partie « Nouvelle Alliance », communément appelée « Nouveau Testament ». En voici quelques passages :

                « Jeunes enfants, c’est l’heure dernière ; comme vous avez entendu qu’un ANTICHRIST venait, voici qu’il y a maintenant plusieurs ANTICHRISTS ; par là nous reconnaissons que c’est l’heure dernière. » (Première Epître de Jean-Yohanan, chap. 2, verset 18) ;
                « Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Messie, ou Christ ? Celui-là est l’ANTICHRIST, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; celui qui confesse le Fils a aussi le Père » (Première Epître de Jean-Yohanan, chap. 2, ver. 22 et 23) ;
                « Car dans le monde sont entrés plusieurs séducteurs, qui ne confessent pas Jésus-Christ venu dans la chair. Voilà le séducteur et l’ANTICHRIST. » (Deuxième Epître de Jean-Yohanan, chap. 1, ver. 7)

                Ainsi, d’après la Bible, s’il y a un Antichrist, il y a également comme vu ici un esprit antichrist, que l’on trouve notamment dans l’Islam puisqu’il est notoire que ce dernier nie la filiation divine de Jésus.
                Or, dans la Bible, l’Antichrist, être bien spécifique opposé au Christ, ou Messie, ou Oint, qui doit apparaître à la fin des temps avant le retour de JESUS, est appelé aussi « l’homme de péché » ou « le fils de perdition », « l’inique » ou « l’impie » (2 Thessaloniciens 2, v. 3 et 8), « la bête » (Apocalypse chap. 13 et 19), « le faux prophète » (Ap. 16, 13). C’est « LE ROI » dans Daniel 11, 36 reconnaissable ou identifié comme l’Antichrist car associé à « l’abomination de la désolation » par JESUS lui-même en référence à Daniel 11, 31 (Matthieu-Levi 24, 15 ; Marc-Yohanan 14, 14 etc.).

                En conclusion à tout cela, il est clair que la notion d’antichrist, ou d’anti-messie, ou d’anti-oint, est également biblique puisque associée en réaction à la personne divinement Ointe de Jésus, Christ ou Messie…

  3. L.Aicard dit :

    Cet article signé Yves Mamou, est-il exclusif pour Tribune Juive ; vu qu’il n’y a aucune mention de source en bas ?
    Pourquoi serait-il exclusif, vu que, sans particularité juive, il apporte un chiffre ahurissant d’immigrés par an ? Des nombreux médias voudraient publier le scoop…
    Or, vérification faite sur le web, il ne semble exister nulle part ailleurs.
    J’avoue que j’accorderais plus de crédit à une telle info si elle était corroborée par, non des organes du type « Le Monde », mais par exemple Le Figaro (même Valeurs Actuelles…).
    L’exclusivité m’interroge…

    • André Mamou dit :

      Yves Mamou, journaliste de talent,à publié ce texte sur sa page Facebook ! Nous ne sommes pas en mesure de vérifier le bien fondé de ses affirmations mais nous avons tendance à lui faire confiance !
      Andre Mamou
      Rédacteur en chef

      • L.Aicard dit :

        Il ne reste qu’à constater que cette confiance n’est partagée par aucun autre organe de presse digne de foi.
        Et qu’un journaliste, ça a besoin de manger ; or Facebook, en tant que tel, ne paie rien.
        En revanche, des officines souvent occultes mènent, clandestinement, des campagnes de désinformation, parfois bien massives, moyennant des « trolls » payés pour ça qui sévissent sur les réseaux (a)sociaux, pour diffuser des fake-news conformément à leur idéologie.
        Cf. l’influence russe sur la campagne de Trump, « Cambridge Analytica » etc… Le phénomène est d’importance formidable et grandissante.
        Faut-il devenir leur caisse de résonance ? Bref, cet article, j’y crois très moyennement.
        Gare au(x) Mamou(s).

    • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

      En tant que lecteurs, nous n’avons aucune possibilité de vérifier les informations de tous les journalistes du monde. Aussi, de même que nous faisons confiance au Figaro (même Valeurs Actuelles…), au Monde etc., pourquoi mettrions-nous en doute cette info. Parce qu’elle concerne un sujet sensible dont personne n’a le courage de parler en CHIFFRES ?

      • L.Aicard dit :

        D’accord, Ingrid.
        Alors maintenant j’y vais de ce pas et je ponde un texte racontant que le nombre de réfugiés tibétains qui s’installent en France tous les ans est de 1 million.
        Pourquoi mettriez-vous en doute cette info? Parce qu’elle concerne un sujet sensible dont personne n’a le courage de parler en CHIFFRES ?

        • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

          La réalité de votre info sur les Tibétains dans notre quotidien ne corrobore pas votre info… Or celle d’Yves Mamou, oui, c’est là toute la différence qui nous permet de croire plutôt Yves Mamou que vous.

          L.Aicard, vous avez décidé d’entrer en guerre contre le monde entier ?

        • josaphat dit :

          Tribune juive est un espace de débat mais aussi une proposition d’arguments étayés par des statistiques, des appréciations, des ressentis, des hypothèses…soyons modestes les uns avec les autres, imprégnons nous des avis et sources différentes pour faire un pot commun sur nos futurs conflits qui nous rassemblerons dans un questionnement salutaire.
          Chacun est rugueux à sa manière, son histoire, sa pensée, ses convictions, évitons d’exposer nos connaissances pour en faire des certitudes mais utilisons nos connaissances pour alimenter des contradictions exprimées et argumentées.
          Bien à vous tous et n’évitons pas le conflit, le vrai conflit qui nous fait tous progresser par l’échange contradictoire, quelque soit sa forme.

        • josaphat dit :

          désolé, je pense que je n’ai pas bien situé ma réponse , elle est sur le propos d’Ingrid mais répondait à votre propos que je respecte, Bien à vous L.Aicard, nos différences d’appréciations n’enlèvent absolument pas l’intérêt que j’ai à vous lire, votre raisonnement fait bouger les lignes et appellent non pas à des opprobres mais à un argumentaire, personnellement, je pense que vous êtes très intelligent et cultivé et j’en suis d’autant plus heureux pour vous répondre.
          Bien à vous, bien sûr!

  4. GUIBORAT dit :

    Moi je la mettrais en doute car il y a longtemps que les Tibétains ont trouvé leurs pays d’accueil.
    Mais, si le fait s’avérait exact, il ne me poserait aucun problème, ce peuple ayant une religion qui le rend très pacifique.
    Si nos médias couards ne donnent pas les chiffres réels de l’immi-
    gration autorisée et clandestine c’est pour ne pas augmenter « le bruit et la colère dans Landerneau ».
    Colère face au comportement d’un grand nombre de ces migrants (dans tous les départements Français), colère car ce sont des migrants économiques et non réfugiés de pays en guerre, colère car il est plus dépensé par jour pour un migrant que pour une personne au RSA (mais qui a payé des impôts pendant 20 ans lorsqu’elle avait du travail- j’ai l’exemple avec mon voisin).
    La France est endettée au maximum, ses politiques se versent des salaires scandaleux et pour faire bonne mesure on nourrit, loge, habille, soigne gratis des étrangers, toutes choses qui ne sont pas données à des vieux et des vieilles qui ont 600 à 700€ mensuels de retraite.
    Alors qu’il en rentre 300.000 ou 500.000 de migrants c’est toujours trop.
    Stop ! Surtout pas la rengaine FN, fasciste, je ne vote pas FN, je suis simplement lucide.

    • L.Aicard dit :

      Colère, dites-vous, Guiborat ?
      Mauvaise conseillère, dis-je.
      Par ailleurs je rappelle que l’article d’Yves Mamou concerne exclusivement les chiffres annuels de l’immigration en France SELON LUI.
      Et que je conteste ces chiffres vu qu’ils ne se trouvent nulle part sauf sur sa page Facebook. Aucun organe de presse digne de foi ne les a réitéré ; dont ceux qui s’opposent à l’immigration.
      Alors que les réseaux (a)sociaux, Facebook en tête, charrient des torrents de mensonges, souvent concertés et téléguidés par des officines de propagande.
      L’utilité ou la nuisance de l’immigration, qui semblent vous préoccuper, ne sont ni l’objet du texte d’Yves Mamou ni de ma contestation.
      Vous êtes hors sujet.

  5. André dit :

    « 14,1 % naissent de mères ne disposant pas de la nationalité française ». Soit 100 000 bébés sont naturalisés français par le droit du sol.

    ———

    Ça ne devrait pas être le cas car pour un enfant né en France de parents étrangers le droit du sol ne s’applique qu’à sa majorité et de plus c’est un choix. Entre temps l’État a le droit, lui, de renvoyer la mère et ses enfants là d’où elle vient…

    Il y a un article intéressant de l’historien Pierre Vermeren spécialiste de la colonisation et qui nous explique que l’immigration africaine n’a jamais été aussi forte que depuis qu’il y a moins de conflits là-bas…

    ici: http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/06/29/31002-20180629ARTFIG00376-c-est-quand-la-paix-est-revenue-en-afrique-que-se-sont-declenchees-les-migrations.php

    L.Aicard va être content, c’est sur le site du Figaro…

    • L.Aicard dit :

      Merci. Et doublement content :
      1) Vous mettez le discours d’Yves Mamou en doute (au sujet des 14.1%). Or, je l’ai bien assez dit, il est douteux.
      2) Effectivement l’article de l’historien au figaro, chiffré, charpenté et argumenté, tient debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO