Cette France que j’aime, par Alain Attal

Cette France que j’aime.

J’adore ceux qui voient chez les Gilets jaunes d’infâmes crapules d’extrême-droite,

publicitÉ


D’autres de fourbes franc-maçons connivents,

Certains mêmes, des gauchistes invétérés,

Des quenellistes Dieudonnesques,

Suppôts poutinesques…

Ou dangereux Trumpistes fous…

Voire des intellos judaïsant levantins,

Et puis des casseurs de flics.

Éventuellement des flics en colère casseurs de gilets…

Mais à la vérité, tout est nécessairement vrai…

Car… aussi vrai que les Gilets jaunes sont soutenus par 75%, soit 50.000.000 de français …

Toute la France, dans toute sa diversité, y est donc mathématiquement partie prenante.

Dans toute sa grandeur et dans toute sa connerie …

Et malheureusement, notre hexagone n’a pas encore trouvé le vaccin contre les remugles de connitude résiduels…

Il y aurait même des journalistes honnêtes qui se seraient révoltés …

Et toute cette France, dans tout son bordel, ben moi je l’aime !

Mais il y a toujours des idiots qui sont nés quelque part,

Qui ne voient dans ce Tsunami qui vient, que leur petit bout de clocher.

Par le tout petit bout de leur petitounette lorgnette.

Et tous ces impotents du cervelet portent le même blason que cet incomparable objet de plaisir que la gente féminine sait parfois nous offrir.

J’en appelle à toi mon ami Georges

Gilet Jaune à la sétoise.

Comprenne qui pourra… Ou qui voudra…

Alain Attal

Tagués avec : , , ,
Publié dans France
Un commentaire pour “Cette France que j’aime, par Alain Attal
  1. OLIVIER COMTE dit :

    Excellent texte.
    Le refus du politique favorise le poujadisme mais les révoltés sans outil ne sont pas des poujadistes. Les journalistes de la presse écrite font leur travail et les pseudo journalistes-présentateurs et commentateurs-ne montrent qu’une servilité envers le pouvoir politique; lisez la presse étrangère. Le Macronisme qui se nourrissait vertueusement de la dénonciation d’un populisme de nature méprisable est responsable de ce populisme incontrôlable. Les candidats Fillon et Macron, qui attaquaient le système parlementaire, sont responsables. Lisez le JO ou regardez les chaînes TV parlementaires, vous constaterez que le Sénat fait bien son travail, au contraire de l’AN contrôlée par des gamins hégémoniques, autant qu’arrogants. Le gouvernement déborde d’individus qui ont trahi leurs partis pour accéder aux joies du pouvoir et qui ne reconnaissent que la volonté présidentielle.
    Tout ce beau monde est responsable du populisme, avec ses incohérences et ses extrêmes.

    Notre consolation est la richesse humaine de la France mise en avant par ce mouvement, richesse que les militants politiques, syndicaux et caritatifs de tous bords connaissaient mais que le gouvernement et les media méprisaient, et s’emploient désormais à masquer et défigurer. Les mouvements caritatifs juifs sont très nombreux, il serait bon d’entendre leurs témoignages sur les souffrances des français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter