Le premier avion électrique emportant des passagers est de conception israélienne et son fuselage est français

«Alice», le tout premier avion électrique à passager conçu par la start-up israélienne Eviation Aircraft s’habillera d’un fuselage fabriqué par le français Multiplast, leader dans la fabrication de prototype en matériaux composite. Un bel exemple partenariat franco-israélien…

publicitÉ


Eviation Aircraft  est une société aérospatiale basée en Israël qui cherche à transformer le secteur du tourisme régional grâce à un avion novateur entièrement électrique de 11 places. Omer Bar-Yohay,  le PDG de la start-up est un transfuge du monde de la voiture électrique. Il s’est lancé avec quelques investisseurs dans la conception d’un avion d’affaire totalement électrique pouvant transporter un peu plus d’une dizaine de passagers sur des distances qui atteignent 1 000 kilomètres. Omer Bar-Yohay affirme que les services d’Eviation Aircraft rendront les voyages régionaux moins chers qu’un billet de train et meilleur pour l’environnement. L’appareil, surnommé «Alice», est en cours de construction et devrait entrer en service en 2021.

Le français  Multiplast (groupe Carboman) est leader dans la fabrication de prototype en matériaux composite. Mondialement réputé dans le domaine de la course au large, le chantier naval basé à Vannes s’est depuis plusieurs années diversifié dans la branche industrie (25 % de son activité) en réalisant des cabines de radiotélescope et des dômes de simulateur de vol en hélicoptère Tigre pour Thales; des radars en carbone pour la Défense, la façade du cinéma Pathé place de Clichy à Paris, les coupoles de la nouvelle cathédrale orthodoxe Quai Branly à Paris sans oublier l’aéronautique, déjà, avec les prototypes d’entrée d’air moteur pour Airbus…

Selon le site Le Télégramme, le partenariat  entre Eviation  Aircraft et Multipalst est  le fruit du hasard. Au mois de mars, lors de la clôture du salon européen du composite à Paris, alors que Yann Penfornis, directeur général de Multiplast, démontait son stand, des techniciens israéliens d’Eviation tombent en arrêt devant la maquette de Solar Impulse (l’avion solaire). Cette première prise de contact a été suivie par une commande de la start-up israelienne du moule du fuselage et du fuselage lui-même « d’Alice », un  jet d’une douzaine de mètres qui pourra accueillir une petite dizaine de passagers et qui volera à 440 km/h sur près de 1 000 km, propulsé par trois moteurs de 350 CV chacun. Si le fuselage est fabriqué à Vannes en France, les ailes le seront à Singapour, l’empennage en Angleterre et les moteurs en Allemagne. Des moteurs électriques alimentés par des batteries d’un nouveau concept. L’équipe d’Eviation va suivre de très près la fabrication qui obéit à un calendrier très précis: le prototype doit être présenté assemblé au prochain salon du Bourget au mois de juin avant le vol d’essai aux USA.

Source : tel-avivre.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans france israel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter