Elections israéliennes. Mort de la laïcité. Rêves de paix brisés. Sarah Cattan

Le revoilà parti, Benyamin Netanyahou, vers un nouveau mandat de Premier ministre. 97% des bulletins de vote ont été dépouillés et le Likoud est désormais en tête.

Ils auront été 71,40% à s’être rendus aux urnes hier.

A 21 heures précises, la liste de Benny Gantz et Yair Lapid a été donnée victorieuse : c’était sans compter sur l’étrangeté, ô doux euphémisme, des instituts de sondage dans la Start Up Nation, ce pays de hightech.

Alors qu’en France, un jour d’élections, les résultats s’affinent au fil des heures, en Israël s’affichent en une poignée de secondes des résultats pour le moins disparates concernant les deux premiers leaders. C’est ainsi que tout au long de la soirée, les chefs du Likoud et de la liste Bleu-Blanc ont pu tous deux revendiquer la victoire.

Ce matin, d’évidence, le bloc de droite est donné majoritaire, et Benyamin Netanyahou, au pouvoir depuis plus d’une décennie, se dirige vers un nouveau et cinquième mandat.

Incontestablement, hier, la laïcité a perdu : les partis ultra-orthodoxes Shass et Yahadout HaTora sont crédités de 8 sièges chacun. Les voilà à égalité, juste en 3ème position derrière les formations Bleu-Blanc et Likoud, toujours données au coude à coude, chacune remportant 35 sièges.

De mémoire de citoyenne, jamais je n’aurai assisté à une campagne aussi indigne. Aussi délétère. A ce qui s’apparenta d’abord à un referendum. Puis à un match de seconde classe où tous les coups étaient permis. Des débats de fond ? Point ! Pour quoi faire ???? Des invectives, que dis-je, des uppercuts d’une violence extrême, des punchline attristantes pour ceux qui aiment la politique lorsqu’elle est noble : oui. Nous n’eûmes droit qu’à cela. Foin des analyses de fond. Des discussions étayées sur l’économie. La sécurité. La laïcité. L’écologie. La … paix…

Jamais je n’ai vu une campagne aussi axée sur une personnalité. Et il suffit d’entendre les électeurs, les supporters du PM sortant pour le vérifier : osez-vous afficher un questionnement ? Avez-vous l’audace, l’outrecuidance de regarder du côté de Gantz : vous serez qualifié de dangereux gauchiste. D’ennemi de l’Etat hébreu.

C’est ainsi.

Ne jamais porter la critique envers les méthodes en cours. Celles d’un PM sortant, véritable animal politique certes, comptable de succès concrets à son actif, mais animé par une soif de pouvoir inextinguible, excellant en dramatisation de l’enjeu, n’hésitant pas à convoquer une réunion imprévue de crise à Jérusalem l’après-midi même du scrutin. Hurlant au danger s’il n’était pas reconduit.

Et ça marche.

Des promesses, il en fit à foison : elles m’ont alarmée car elles sonnaient le glas d’une paix possible.

Pour info, avec une participation a été de 67,9%, en baisse de 4% par rapport aux élections précédentes, les résultats, sur 97% des suffrages, donnent :

Likoud 35 sièges

Bleu-Blanc 35 sièges

Shass 8 sièges

Judaïsme unifié Torah 8 sièges

Hadash-Taal 6 sièges

Travaillistes 6 sièges

Israël Beitenou 5 sièges

Union droites 5 sièges

Balad 4 sièges

Koulanou 4 sièges

Meretz 4 sièges

Les 8 sièges non encore attribués représentent les partis qui n’ont pas atteint le seuil électoral de 3,25%.

Enfin, est attendu le vote de l’armée.

Il apparaît clairement que si la liste Likoud peut compter sur 60 sièges, voire 65, Benny Gantz, lui, n’a pas de réserve pour constituer un gouvernement : en Israël comme en France, lui auront manqué les voix d’une gauche moribonde. Cherchez l’erreur.

Ainsi, Israël devra compter avec les intégristes religieux. Encore pour longtemps. Et ça, ça n’est une victoire pour personne

Nous ne reviendrons pas sur le prix payé à raison par la désinvolture et les excès d’une Ayelet Shaked qui a oublié la dignité requise par la fonction. Mais nous dirons l’étonnement face au score d’un Moshé Feiglin que certains commençaient déjà à courtiser.

Nous pointerons les scores des deux partis arabes.

Nous pleurerons, oui je le redis, la quasi mort de la laïcité : 20% de la population, et pas n’importe lesquels, arbitreront le tout. Exerceront un odieux chantage. Imposeront des idées discutables et des mœurs d’un autre temps.

La vie chère

Les logements

La pauvreté, actée en janvier par le rapport annuel publié…

La corruption

La fracture d’un pays, dont le PM sortant n’a pas cru utile de faire l’économie…

J’aurai la décence de ne point évoquer … les affaires, elles qui ont si peu joué in fine : aurons-nous donc un Premier Ministre à la Knesset au matin et au Tribunal l’après-midi.

Mais la tristesse d’évoquer une Paix qui assurément a perdu hier : a gagné celui qui a annoncé dans un dernier élan qu’il annexerait les territoires des implantations palestiniennes au-delà de la ligne du cessez le feu -certes dans le cadre d’un échange de territoires aurait-il précisé- Et qui 4 ans durant gouvernera sous le joug d’une extrême droite et de partis religieux refusant toute négociation sur la question palestinienne. A perdu celui qui se disait prêt à négocier sans un instant mettre en péril la sécurité d’Israël, vous savez, l’autre, ce dangereux gauchiste…

 Enfin, s’il m’arrive encore de penser à un gouvernement d’union nationale, tant les programmes des 2 leaders étaient proches, l’humanisme de l’un et le seul arrivisme de l’autre nous disent combien cela est impossible.

Je vais encore vous livrer une réflexion qui me fut faite, en off, à 2 reprises : cherchant à équilibrer un plateau de commentateurs pour la soirée électorale, et les brillant Boaz Bismuth ou Emmanuel Navon étant d’évidence déjà pris, j’ai demandé humblement à des politiques du Likoud de m’aider à recruter de bons et solides intervenants pro Netanyahu. Ces deux critères sont malheureusement devenus incompatibles, me fut-il dans une sobre tristesse répondu.

Voilà de quoi réfléchir, vous qui appelez à un scrutin à la proportionnelle intégrale en France : un système qui in fine conduit les grands partis à être les otages de petites formations parfois extrémistes…

Aviv Bushinsky, conseiller en communication de Benyamin Netanyahou, disait au micro d’Elie Chouraqui que les gens, en Israël, votaient pour des raisons… sentimentales… Ils aiment Bibi. Ils auront Bibi et Sarah. Et les frasques de cette dernière. Et ils auront les orthodoxes. 4 ans durant.

Sarah Cattan

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans election israelienne
30 commentaires pour “Elections israéliennes. Mort de la laïcité. Rêves de paix brisés. Sarah Cattan
  1. Albert Amgar dit :

    Très partagé à la lecture de propos et je pense à cette phrase de Bernanos, « …la science elle-même reconnaît certains besoins religieux de l’homme ».

    Bien entendu un gouvernement d’Union nationale aurait eu ma préférence, mais sait-on jamais ?

    Autre aspect connexe, le site i24news a pendant une partie de la soirée et de la nuit a donné largement la victoire à Monsieur Gantz, étonnant, non ?

    • André Mamou dit :

      Les sondeurs ont tout raté ! I24 est une télé oû manquent les vrais professionnels de l’information . Privilégier un des 3 sondages , celui qui donnait Ganrz, et négliger les 2 autres qui évoquaient le 35-35 , c’est la preuve de l’incompétence et de l’absence du flair politique. «  Il faut engager des pointures «  disait Jean- Luc Lagardère aux responsables d’ Europe 1 Suivez le conseil M’ Drahi!

      • Albert Amgar dit :

        Ce n’est ni de l’incompétence, ni l’absence de flair politique, c’est même hélas tout le contraire, c’est de la bien pensance de gauche …

        • André Mamou dit :

          Vous avez sans doute raison ! Je les traitais d’incompétents, ils ne le sont peut être pas mais ce ne sont pas de vrais journalistes , des reporters de ce qu’ils voient , ce sont des mauvais dans le sens de méchants, qui délivrent leurs opinions frelatées.

      • leon dit :

        pour madame sarah atlan
        je ne sais pas si vous vivez en Israel ou en France
        mais je pense que vous ecrivez que des connerie comme tout les journaliste francais de gauche
        vous repetez mots a mots ce que l’on vous dit de dire un point bare
        aussi par respect a d’autres personnes ne critiquez personne
        le groupe de blanc /bleu sont des arrivistes associe a un gauchiste renomer comme son pere , il vendrai la peau de sa mere pour arriver a avoir un poste elever , et pour cela il donnerai jerusalem et tout les territoire de mon cote je changerai bien tel aviv avec jericho je ne suis pas religieux mais j’ai fait bcp de guerres en israel , et je ne cederais pas un cm carre au arabes et a la gauche reunis comme a voulu le faire rabin (regardez ou ca l’amener )ou d’autres qui ont voulu vendre nos terres pour une soit disant paix il ny aura jamais de paix avec un peuple qui n’a exister que comme esclave de leur propre freres , ils n’ont jamais eu de patrie ny de pays meme du temps des otomans ils etaient que des serviteurs sans plus
        vous etes vous posez cette question un jour ???
        pourquoi la jourdanie n’a pas voulu reprendre la ci- jordanie comme la fait l’egypte avec le sinai MAIS SANS GAZA NON BIEN SUR CA NE VOUS VIENDRAI PAS A L’ESPRIT D’UNE GAUCHISTE vous vous croyez libre d’ecrire ce que vous vous (nous le faire croire uniquement )car vous n’avez aucune libertee d’expression la gauche est pire que le communisme elle est financer par un enfoire qui est soros et qui vous dis quoi ecrire
        j’arrete la car je respect les gens qui vous lisent

        • Sarah Cattan dit :

          Monsieur. Qu’il est effarant le manque de respect que vous portez à quelqu’un qui a dirigé au sein de Tsahal.
          Qu’elle est affligeante votre vision pauvrement binaire.
          Je ne reviendrai pas sur vos insultes à mon encontre: je ne réponds que parce que je suis consternée que vous osiez traiter de la sorte ceux qui vous ont servi.

  2. Sarah Cattan dit :

    Tout de même. Lorsqu’on sait que I24 était en Partenariat avec Israël Hayom, c’est vraiment plus qu’étonnant. Israël Hayom !!!!

  3. Nelson Melody dit :

    La laïcité recule partout. En France on a élu un démagogue adepte du différentialisme anglo-saxon, qui a clairement pour ambition de flinguer dans le dos la laïcité et l’universalisme. La victoire de Macron, c’est une victoire des anti 11 janvier, des « Je ne suis pas Charlie » au même titre que si Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen avait été élu(e). En Israël la situation est différente mais, effectivement, personne ne peut se réjouir de la place qu’occupent les ultra orthodoxes. Toutefois en comparant la situation des deux pays, je m’inquiète beaucoup moins pour l’avenir d’Israël que pour celui de la France, qui d’ailleurs selon moi n’en a plus aucun.

  4. herc angélica dit :

    bien triste la paix s’éloigne encore un peu plus hélas l’honnêteté n’est pas gagnante !!!

  5. hai dit :

    mde cattan pour vous l.election de natanyaou c.est la mort de la laicite et pour benny gandz qui comparait bibi a erdogan ce serait la fin de la democratie si celui-ci serait elu vous ne trouvez pas que vous y aller un peu fort? quand vus dites que les israeliens non pas vote pour un dangereux gauchiste{vous ne croyez pas si bien dire} qui d/une baguette magique fera la paix tt cela reste a prouver quant aux coalitions on aurais eu plus d.arabes a la knesset

  6. Raynard dit :

    Quelle tristesse. Toute cette xénophobie.

  7. Klod Frydman dit :

    Claude Frydman
    Vous avez raison Sarah et c’est toujours un plaisir de vous lire, même quand vous êtes pessimiste. Mais après avoir gémi il faut s’atteler à la tâche. Nous avons quatre ans pour reconstruire. Le Likoud se réclame de Jabotinski, je me demande quelle aurait été sa conduite, lui qui était intègre et humaniste ?
    N’oublions pas que c’est Begin qui a signé la paix avec l’Egypte.
    Vous pleurez la mort de la laïcité ! Mais les intégristes religieux avaient déjà un poids prépondérant. La laïcité israélienne ne peut être un copier-coller de la laïcité française. Il faut tenir compte de l’héritage ottoman, du sécularisme brittanique, de la tradition juive et de la tolérance démocratique. Bon courage.
    NS. m’a envoyé un message : On est dans un shtetl de Vilhynie en 1919 ; on s’est couché avec l’armée rouge et on se réveille avec les ukrainiens.
    et SM. : Espérons.

  8. Lilian P. dit :

    Très partagée pour la première fois en lisant Mme Sarah Cattan. J’ai accompagné les élections en lisant des journaux français, mais également également espagnols et italiens. On sonnait l’hallali partout contre Netanyahu et le Likoud. La laïcité est au fond une spécificité française qui s’explique du point de vue historique. j’hésite toujours lorsqu’on suggère que les gens n’ont pas su voter. Il faut donner aux orthodoxes le temps d’entrer dans la modernité: ils ont été longtemps un rempart contre l’assimilation forcée et la perte des racines. cela dit, je comprends mal les azkénazes…

    • Sarah Cattan dit :

      Bonjour Lilian, bonjour à tous,
      À aucun moment je ne suggère que « les gens » n’auraient pas su voter.
      J’acte.
      Légaliste évidemment.
      Il me revient le droit de questionner.
      Même lorsqu’il s’agit d’élections en Israël et aussi lorsque je questionne le poids de l’orthodoxie.
      Lorsque je regrette l’influence de la sphère religieuse
      Lorsque je vois s’eloigner encore et encore l’esperance de paix.
      Sans a aucun moment confondre la laïcité française et ce qui peut exister dans l’Etat juif, je suis personnellement inquiète de cette glissade extrêmement droite et la présence forte des religieux integristes. Usa hongrie italie bresil israel…
      Comme chacun j’acte tout ce qui est à l’actif du Premier Ministre.
      Je suis très sceptique devant l’idolâtrie qu’il suscite et effarée de voir et entendre les réactions lorsque l’on « ose » penser à une alternance: vous êtes aujourd’hui en Israël et chez les Juifs de France classé comme un traitre à l’Etat hébreu. Un mauvais Juif. Et de surcroît une dangereux gauchiste
      C’est Insupportable cette espèce de hiérarchie qui ferait qu’il y aurait de bons et moins bons Juifs.
      Cela en fonction de leur pratique religieuse
      Ou encore de leur positionnement politique
      Tout cela étant dit avec un bémol de grand poids ( le seul que je concède volontiers ): ne vivant pas en Israël, beaucoup d’humilité est de mise.

      • Albert Amgar dit :

        Je suis d’accord avec vous, il n’y a pas de bons ou de moins bons Juifs,mais hélas, il existe des Juifs de cour, comme en témoigne le silence du Crif sur le sujet de Sarah Halimi, pas aucune information sur les deux ans de sa mort …

  9. Sarah Cattan dit :

    Et puis encore un mot concernant « les affaires »
    Supposées ou avérées
    Nous verrons s’il s’agit de champagne et cigares ou si c’est d’un autre calibre
    Mais enfin, des histoires de champagne et cigares me paraissent ternir grandement l’image de ceux qui , prétendant nous gouverner, sont tenus à une certaine noblesse.
    Le mot est lâché: il n’y en a plus guère, de la noblesse, en politique.

  10. ,danielka dit :

    Ce qui est fait est fait et je dis Mazal Tov à Bibi ,et Vive Israel !

    • Sarah Cattan dit :

      Évidemment Danielka. Avec, à présent, l’attente de la nomination officielle par le Président. Les nominations. Et officieusement annoncé, le Plan de Paix. Ce Deal du siècle duquel in fine nous savons peu de choses…

  11. Micmac dit :

    Très déçu d’une prise de position, aussi unilatérale qu’inhabituelle, de Sarah Catan …
    Énumération de points négatifs mais citation d’un revers de main des points positifs de BN : un positionnement politique pur et simple. Dommage.

    La laïcité en tant que source de la démocratie israélienne et et d’une liberté de vivre pour chacun comme il l’entend, ne saurait perdre de sa réalité par la victoire de la droite.
    C’est plutôt à gauche qu’il faudrait craindre la perte de cette laïcité au profit d’une laïcité idéologique et militante visant à remplacer le religieux.
    A droite, on cherche à cohabiter avec le fait religieux qui est un des fondements de la légitimité d’Israël, mais à gauche on cherche à quotidiennement à l’effacer et à le délégitimer pour le remplacer par une idéologie fraternaliste inconditionnelle qui n’a d’existence que dans l’esprit d’utopistes connaissant bien mal les fondements humains exprimés par l’Histoire.

    • Sarah Cattan dit :

      C’est dommage que vous n’ayez pas bien lu. Lu pas tout lu. La semaine dernière encore, en rencontrant pour vous tous le politologue Yohanan Manor, travailliste par ses idées mais dont l’intégrité lista les points à mettre à l’actif du PM, je me suis félicitée de retranscrire tout cela.
      Ainsi, ayant de tout temps été guidée par l’objectivité dans mon rapport des faits, et m’en référant toujours à des spécialistes ou à des sources indiscutables, acceptez qu’un lendemain d’élections je ne sois pas de votre bord.
      Que je me désole de l’alternance remise à plus tard
      Que les dernières déclarations du PM sortant ne m’aient en rien convaincue
      Que, loin de pointer tous les religieux, je m’inquiète de la présence forte des orthodoxes , ces hommes que je redoute à raison
      Acceptez Que je t’écoute que la violence de la campagne soit révélatrice d’une certaine fracture de la population.
      Car enfin: est-ce si grave de ne pas encenser dans une ferveur commune le PL?
      Ne faut-il pas cesser de le déifier ? De le considérer comme un intouchable?
      Un sauveur que nul ne saurait contester sans passer pour un inconscient ou un traître ou encore un ingrat?

      Évidemment légaliste , je lui souhaite à présent le meilleur.
      Tout cela étant dit, je le répète, avec l’humilité qui sied à quelqu’un qui parle de l’extérieur.

  12. David Or dit :

    Voici cette dame de gauche Sarah. Elle N’aime pas les résultats de ces élection,alors qu’elle fasse son aliyah, son élévation spirituelle et s’inscrit a un parti politique israélien. Cette débilité anti religieuse qu’elle appelle laïcité est un cancer qui ronge la France et favorise les Djihadistes En effet chaque être humain a besoin de nourrir son âme et pas seulement son corps comme le dit le prophète Ezekiel  » L’homme ne vit pas seulement de pain mais aussi de toute parole de Dieu »

  13. Lilian P. dit :

    à Mme sarah Cattan,
    je vous cite:  » je suis personnellement inquiète de cette glissade extrêmement droite et la présence forte des religieux integristes. USA Hongrie Italie Brésil israel… »
    Des religieux intégristes en Hongrie? où? En Italie? Dans ce pays fortement déchristianisé, où pour entrer dans la synagogue de Padoue (fait réel), il faut le faire sous la protection de l’armée italienne? Je pourrais vous faire voir des photos…
    Le Brésil est, certes, un cas à part. Mais vous préférez, sans doute, les gouvernements du PT (Lula da Silva et Dilma Rousseff) qui ont TOUJOURS voté pour les Palestiniens à l’ONU et à l’UNESCO.
    Il faut lire la presse étrangère, je pense.

    • Sarah Cattan dit :

      Procès infondé. À moi, vous reprocheriez de me taire devant les agissements de l’ONU ou de l’UNESCO?
      Vous plaisantez.
      Ou ne m’avez jamais lue.
      Militez autant que moi pour Israël.
      Après, nous pourrons parler, Lilian.
      Et en ayant fait un autre choix que le PM sortant, je prétends avoir réfléchi aussi à ce qui est bien pour l’Etat hébreu.
      Acceptez qu’on pense différemment de vous.
      Cela devient extra-ordinaire, l’état dans lequel se mettent les partisans de Benyamin Netanyahu lorsqu’on ose le critiquer.
      Une alternative donc n’est même pas envisageable? Est-ce une religion?
      Votre rigidité, loin de me faire douter, loin d’infléchir mon opinion, me conforte.

  14. Nelson Melody dit :

    Aux USA la glissade vers les extrémismes religieux n’est pas un fait nouveau, et elle est autant le fait du parti de Clinton que du parti de Trump. On a bien vu récemment la Women’s march, infiltrée par les néo-nazis et intégristes islamistes de Nation of Islam, soutenue par le parti démocrate. Par ailleurs aux USA les extrémistes mormons pratiquent le mariage forcé (c’est-à-dire le viol) en toute légalité, quel que soit le parti au pouvoir . Il faut être clair : le parti démocrate n’a rien d’un parti modéré. Au moins le parti républicain soutient Israël, ce qui ne sera peut-être bientôt plus le cas du parti démocrate au rythme où vont les choses. Je suis d’accord avec ce que disait le regretté Antoine Sfeir : « il faut exporter la laïcité ».

  15. Nelson Melody dit :

    Aux USA la montée des extrémismes remigieux n’est pas un fait nouveau et est autant liée au parti de Clinton qu’à celui de Trump. On a bien vu la Women’s march, infiltrée par les néo-nazis suprémacistes et intégristes de Nation of Islam, soutenue par le parti démocrate, lequel n’a absolument rien d’un parti modéré, encore moins d’un parti de gauche . En outre dans certaines communautés mormones extrémistes le mariage forcé, c’est-à-dire le viol, est autorisé sous couvert de liberté religieuse. Sur le principe, je suis d’accord avec ce que disait le regretté Antoine Sfeir : « il faut exporter la laïcité ».

  16. Sarah dit :

    Quelle honte de parler comme ça des orthodoxes. Vous devriez savoir que tout ce qui se passe de bien en Israël C est grâce à la prière des golim et au limoud des yeshivot et grâce à H. Si on se limite à la logique ça ferait bien longtemps qu Israël n existerai plus et le peuple juif tout entier. Natanyahou l à très bien compris et C est pour ça qu il gagne, pas grâce à nous lecteurs mais grâce à D. Revisitez un peu le sens de notre existante et par la même de la vôtre ça vous fera un peu de bien.

  17. Lilian P. dit :

    Si, Madame, je vous lis toujours. La première. Et avec grand plaisir. Et je sais que vous militez toujours pour Israel et pour les Juifs, et de tous bords. Une alternative, je l’accepte, bien entendu.
    Je vous ai posé tout simplement une question, en fait deux, qui ne sont pas sans interêt et que je répète: « Des religieux intégristes en Hongrie? où? En Italie? Dans ce pays fortement déchristianisé, où pour entrer dans la synagogue de Padoue (fait réel), il faut le faire sous la protection de l’armée italienne? »
    Je crois qu’en politique, il faut être pragmatique. Et accepter que d’autres le soient.
    Je ne vote pas. Ceci n’est donc pas une déclaration de vote.

  18. Jean-Victor dit :

    N’étant ni Israélien, ni bi-national, ni Juif, je me suis donné la règle de ne jamais commenter les questions de politique israélienne (int. où ext.). Je n’y dérogerai pas.
    Je veux juste ici, en les saluant, remarquer les habituelles énergie et rigueur éthique dont Madame Cattan fait preuve. C’est une raison suffisante, et même impérative, pour que nous NOUS interrogions, et non elle.
    J’aimerais pointer ici, sans m’en étonner, la disproportion, en quantité et en teneur, des réactions à son billet, comparativement aux autres.

    • Jean-Victor dit :

      Ou, pour le dire autrement, quand nous sommes occasionnellement en désaccord avec qq’un dont nous trouvons habituellement le propos pertinent, l’honnêteté et l’intelligence commandent que nous nous interrogions sur ce gap, à fortiori s’il nous heurte.

  19. Ingrid Israël Anderhuber dit :

    Après avoir entendu tellement de choses sur la laïcité, et lu à présent vos commentaires, en fin de compte, dans le doute de ce qu’est vraiment la laïcité, j’ai été chercher Le Petit Larousse illustré (2011). Et voici donc :

    Laïcité : Caractère de ce qui est indépendant des conceptions religieuses ou partisanes, de ce qui est étranger à la religion, au sentiment religieux.

    Or, en Israël, c’est la jurisprudence rabbinique, la Halakhah, (donc religieuse) qui régit les droits de la personne et ses rapports aux autres (naissance, mariage, divorce, conversion…). Elle intervient amplement dans toute la sphère publique et le quotidien de la société israélienne : obligation du respect de la cacherout, du chabbat, instauration du calendrier à partir des repères généalogiques bibliques (donc religieux)…
    Tout cela me fait dire que le Judaïsme rabbinique (qui n’est pas le divin, je le souligne), même s’il n’est pas reconnu comme religion d’état, n’en est quand même pas loin. Ce sont des faits.

    Par conséquent, compte tenu de cette réalité RELIGIEUSE, de son interaction et interdépendance avec le public, avec le civil, et même avec l’armée (par exemple, on n’utilise pas la même vaisselle selon ce que l’on mange, ce qui signifie bien que la cacherout n’est pas une limite), donc compte tenu de tout cela, et par rapport à la définition fondamentale de la laïcité, il est clair que la laïcité n’existe pas en Israël ; le terme « laïcité » ne s’applique absolument pas à ce pays (pas plus d’ailleurs qu’il ne s’applique à la France), et je dirai même que cette notion est totalement utopique.

    Sarah, si on tient compte de la définition de la laïcité ainsi que de la réalité religieuse sur le terrain, la vérité est qu’Israël n’est pas laïc. Alors, puisque vous parlez de « mort de la laïcité », qu’est-ce qui vous fait penser le contraire ? Pouvez-vous être plus explicite à ce sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter