Un rendez vous très attendu, la remise du prix Wizo.

Le Prix Wizo a été créé en 1978 pour promouvoir les œuvres littéraires françaises d’intérêt juif. Il est doublé d’un Prix israélien depuis 1986 pour promouvoir la littérature israélienne contemporaine (traduite en français).

Comme tous les ans Laurianne Boucris, la Présidente culture de Wizo France, a réuni à la mairie du 3ème arrondissement de Paris, des fidèles adhérentes de la wizo pour la remise du prix wizo 2018. Les lectrices du comité de lecture, Sonia Assous et Joyce Sananes ont passionné l’auditoire par la présentation des lauréats, deux écrivains d’émotion et de talent et de leurs livres.

Le Prix Israélien a été remis à Mira Maguen venue spécialement d’Israël pour “ La sœur du menuisier ”, le roman d’une renaissance, de l’obscurité à la lumière, traduit de l’hébreu par Katherine Werchowski, présente à la cérémonie.

Le prix français a été décerné à François-Henri Désérable pour “ Un certain M. Piekielny “ dans lequel vous découvrirez une approche très personnelle de Romain Gary, de sa vie, son œuvre. L’auteur donne un bel éloge à “ Un certain M. Piekielny ”

Une salle comble séduite et intéressée par le travail exceptionnel réalisé par le comité de lecture Wizo.

Un cocktail réunit les convives et de nombreux écrivains invités, anciens prix Wizo et amis, qui ont partagé un moment privilégié et précieux.

Sylvie Bensaid

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans culture
Un commentaire pour “Un rendez vous très attendu, la remise du prix Wizo.
  1. Lesselbaum Vivane dit :

    Félicitations aux lauréats.
    Viviane Scemama Lesselbaum avec mes trois ouvrages: « Le vernissage », « Le Passage » et « L’avant-dernier marranes » sont installés, pépère… Aux Bibliothèques Nationales de France et d’Israël.
    Je ne regrette pas de ne pas être parmi vous.Voici les raisons.
    Ce même soir,à Beer-Cheva,un concert sera donné en l’honneur de Léonard Bernstein pour commémorer la naissance d’Israël en 1948 et nous souvenir du concert qu’il offrit au jeune Etat devant 5000 soldats.
    Ce 29 octobre 2018, dans quelques petites heures, l’une de nos filles Hava et Viviane, à Beer-Cheva, allons assister à ce grand événement.
    Viviane Scemama-Lesselbaum

Répondre à Lesselbaum Vivane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter