Les israéliens juifs yéménites et la tradition de la henna.

La communauté juive d’origine yéménite d’Israël reste attachée à ses traditions et tient à montrer sa fierté ethnique. La henna ( le henné pour les francophones) est une cérémonie précédant le mariage qui s’impose de plus en plus en Israël.

Meyrav Yehud, 24 ans, avec tous les accessoires de sa tenue pour la cérémonie de la henna.

Or Dochan, 25 ans, porte sur les épaules un accessoire triangulaire symbolisant les trois principes de la vie : la Torah, le travail et les bonnes actions.

Au cours d’une célébration récente de la henna au Centre de l’héritage yéménite à Rosh Ha’ Ayn en Israël, la mariée s’est changée trois fois, chacune de ses tenues représentant une ville où une région du Yemen . Bien que les deux jeunes époux soient nés et vivent en Israël, ils ont tenu à sauvegarder leur héritage yéménite qui est important à leurs yeux;

publicitÉ


« je suis yéménite par ma mère et mon père et à mon mariage je veux retrouver mes racines »

La cérémonie de la henna , qui précède celle du mariage, était une tradition en Asie, en Afrique du Nord et au Moyen Orient. On mettait de la henna sur la paume des invités et c’était considéré comme une promesse de fertilité et plus la préparation est foncée , meilleur sera le sort de la famille qui se crée.

Source : Le New York Times, nytimes.com

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans culture, israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter