Lituanie: la mémoire ravivée de la grande synagogue de Vilnius

Vilnius, la capitale lituanienne, abritait une grande synagogue. Une conférence lui est consacrée depuis le lundi 4 septembre. Comment peut-on donner du sens à ce lieu qui a été rasé après la Seconde Guerre mondiale par les Soviétiques ? Aujourd’hui, seul un panneau informatif explique l’histoire pluricentenaire de la synagogue disparue.

Cet été 2017, l’équipe d’archéologues américains, israéliens et lituaniens a mis à jour les bains rituels de la synagogue. Le carrelage jaune et noir est intact et les quelques marches de béton qui servaient à descendre pour s’immerger dans l’eau sont encore visibles. Sur ce site, les toutes premières fouilles remontent à 2011, menées par un Lituanien. Elles avaient permis de localiser précisément l’emplacement du lieu de culte.

La grande synagogue de Vilnius a été détruite en 1957, par les Soviétiques, après plus de trois siècles d’existence. Ce lieu de culte, qui se trouvait au cœur de Vilnius, était un immense centre spirituel. On comptait douze maisons de prière ainsi qu’une bibliothèque. C’est en partie du fait de son existence que Vilnius est réputée comme la « Jérusalem du Nord ».

publicitÉ


Faire de l’endroit un lieu de mémoire

La découverte des bains rituels, exceptionnelle, pousse les autochtones à se demander comment ils pourraient transformer l’endroit en lieu de mémoire. Après la destruction de la synagogue, les Soviétiques avaient construit une école, typique de l’architecture communiste. Un cube de briques jaunâtres. Ils ont ainsi rendu sensible toute question liée à la commémoration du lieu, puisqu’il est impossible de déplacer une école.

Aujourd’hui, le maire de Vilnius assure que cette question peut être réglée sans problème. Il faut dire que ces dernières années, le contexte a changé. On assiste à une véritable redécouverte du patrimoine juif de Vilnius. Les initiatives privées se multiplient pour faire découvrir, par exemple, les artistes litvaks.

Les demandes pour honorer ce lieu pleuvent. Mais l’humeur n’est plus, comme au début des années 2000, à la reconstruction pure et simple de la synagogue, mais à la création d’un lieu culturel.

La communauté juive tiraillée par de nombreux conflits

L’élection du président de la communauté juive de Lituanie, au printemps dernier, a provoqué des différends entre plusieurs personnalités locales. L’affaire a été portée devant la justice. Depuis 2014 et pour 10 ans, la communauté juive reçoit près de 4 millions d’euros chaque année, au titre du fonds de bonne volonté décidé avec la loi compensation pour les biens de la communauté. C’est en partie la gestion de cet argent qui est responsable des différends. D’autres projets, comme la reconstruction d’un palais des sports en centre de conférences situé sur un cimetière historique juif, divisent. L’issue des conflits est encore incertaine, au détriment de nombreux projets en cours.

Ecouter aussi cet excellent reportage

Source rfi

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans communauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"