La synagogue d’Epinal a besoin d’aides

Plus qu’un bâtiment, c’est un pan de l’histoire de la ville qu’il s’agit de sauver avec la synagogue de la rue Charlet pour laquelle une souscription publique est lancée via la Fondation du patrimoine.epinal_synagogue

Il faut objectivement admettre que ce bâtiment « de style moderne, construit après la Seconde Guerre mondiale » et sis au 9 de la rue Charlet (quartier gare) n’est pas d’un grand intérêt architectural. Il n’est d’ailleurs pas inscrit ne serait-ce qu’à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Non, mais ce bâtiment revêt une valeur historique indéniable puisqu’il s’agit de la synagogue d’Epinal.

publicitÉ


Un bâtiment qui prend l’eau. La réfection de l’étanchéité de la toiture est devenue une urgence, les fuites ayant déjà engendré des dégâts, notamment dans la grande salle de prière.

La communauté juive locale étant aujourd’hui réduite à quelques dizaines de personnes, l’établissement datant d’après la loi de 1905, difficile de trouver un financement pour - au moins - les premiers travaux de sauvetage estimés à quelque 37 000 €.

C’est pourquoi un appel au mécénat populaire est lancé via la Fondation du patrimoine. Une souscription donnant droit à des déductions fiscales pour les entreprises comme pour les particuliers qui a été officialisée par la signature d’une convention entre le représentant de la communauté israélite d’Epinal et des Vosges Léon Siméoni et Jackie Fremont, délégué des Vosges de la Fondation du patrimoine, association reconnue d’utilité publique.

La synagogue d’Epinal, c’est quelque chose comme 1 000 m² de superficie pour une toiture à sauver d’urgence de quelque 378 m². Mais c’est bien plus que cela, évidemment. « C’est une histoire qu’il s’agit de sauver. On parle là de la survie de la synagogue. Si on ne fait rien, on met les bâtiments en vente et il n’y aura plus de synagogue à Epinal » explique Léon Siméoni.

A l’heure où l’on parle de vivre ensemble, de dialogue interreligieux et alors que ce lieu n’est pas fréquenté que par des juifs, cette disparition serait plus que symbolique.

Les dons en ligne peuvent se faire sur le site www.fondation-patrimoine.org/44273. Des flyers avec bons de souscription seront prochainement diffusés.

Tagués avec : , ,
Publié dans communauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"