Haim Korsia s’adresse à Emmanuel Macron

Pour la nouvelle année le grand rabbin de France Haïm Korsia s’adresse à Emmanuel Macron à la grande Synagogue de la Victoire à Paris :  » Vous êtes aujourd’hui comme ce que le judaïsme a de plus cher, vous êtes comme le mur occidental de Jérusalem en qui les Juifs placent leurs espoirs sans qu’il lui réponde, tout en sachant que quelqu’un l’entend « 

publicitÉ


Cette phrase choc, jamais entendue de la bouche d’un Grand Rabbin, peut être interprétée de plusieurs façons :

1/ Comme un courtisan flagorneur qui s’adresserait au Roi Soleil : « Sire, vous illuminez le monde comme le soleil au firmament. En vous nous plaçons notre confiance »

2/ comme un talmudiste finaud : On peut toujours s’adresser à toi comme on parlerait à un mur,  mais en fait tu ne sers à rien, puisque tout est décidé Là-Haut.

3/ Les Juifs ont tort de placer leurs espoirs dans un Mur, serait-ce le Kotel Hamaaravi, ce n’est jamais qu’un mur ; ils feraient mieux d’aller prier à la synagogue de leur quartier

4/A quoi ça sert de faire le déplacement à Jérusalem, on est aussi bien, et peut-être mieux, en France.

5/Le Kotel Hamaaravi est ce qu’il y a de plus cher aux Juifs. Je ne le savais pas. Merci de l’information. Je pensais à d’autres choses plus importantes.

Ce ne sont que des pistes de réflexion. A vous de choisir la version qui vous semble la plus juste.

Pour ce qui me concerne, je vous souhaite d’Israël, une année passionnante, une année studieuse, une année durant laquelle vous progresserez en hébreu, parce que, in fine, c’est la seule chose qui nous lie, les religieux, les moins religieux, les « à gauche », les « à droite », les Francks, les Ashké. Et puis, qui sait ça peut servir, un jour prochain, quand vous vous cognerez contre le mur Macron, les barbelés Corbyn

Arié Levy

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans communauté
5 commentaires pour “Haim Korsia s’adresse à Emmanuel Macron
  1. David Pasder dit :

    Tristement sans commentaire.

  2. julius dit :

    L’interprétation n° 2 est assurément la plus appropriée à l’époque et au personnage.

  3. Jg dit :

    Ces Juifs de cour , sans interet !
    Et cet imposteur qui mes ses pieds a la synaguogue ! Honte a lui !

  4. David Toledano dit :

    Que de crétinisme ! Cette phrase se comprend très bien d’elle même et n’est pas « choc », le GRF n’a pas attribué à Macron la valeur du kotel, il a fait, sous forme d’une boutade, une analogie qui se justifiait par le fait que le président ne pouvait pas parler. Y voir de la flagornerie, ou une dépréciation du kotel, c’est du crétinisme, de la mauvaise foi, de la médisance, ou les 3 a la fois.

    Dans ce contexte, la conclusion de l’article sur un appel à l’union du peuple est un peu baroque..

  5. OLIVIER COMTE dit :

    L’Eglise catholique a souffert trop longtemps de rapports d’intérêts réciproques avec le pouvoir politique et je regarde toujours avec méfiance les relations du gouvernement français avec toute religion.
    J’avais lu, dans Actualité Juive, la déclaration du GRF qui ne m’avait pas jeté dans la rue pour hurler: « complicité avec Macron! »
    Le consistoire central et le GRF ont également une fonction diplomatique qui devrait être acceptée par les juifs qui semblent penser qu’injurier ces autorités institutionnelles est un jeu innocent. Ces insultes permanentes contre les ‘juifs de cour » desservent les communautés juives.
    Le paternalisme de l’auteur, « d’Israël », insulte tous les français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…