Que devient l’acteur Adrien Brody ?

Ce soir à 21h, C8 diffuse l’un des chefs d’œuvres de Roman Polanski, Le Pianiste, récompensé par de nombreux prix, dont les Oscar du meilleur film et du meilleur acteur pour Adrien Brody. Ce dernier, devenu une star du jour au lendemain, se fait rare ces dernières années…

Cela faisait plus de quinze ans qu’Adrien Brody avait débuté, très jeune, sa carrière d’acteur, lorsque le grand réalisateur Roman Polanski lui proposa le rôle qui allait bouleverser sa carrière : celui de Wladyslaw Szpilman, jeune pianiste juif polonais qui se retrouve enfermé dans le ghetto de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec Le Pianiste, sorti en 2002 (Oscar du meilleur film, Oscar du meilleur acteur, César du meilleur acteur…), le jeune Américain âgé de 27 ans, entre dans la cour des grands. Pourtant, malgré la reconnaissance, l’acteur ne va pas vraiment embrasser la carrière prestigieuse escomptée.

publicitÉ


Adrien Brody va certes tourner en 2004 pour Night Shyamalan (The Village), mais dans un second rôle, puis tenir l’un des rôles-titres dans le King Kong de Peter Jackson (2005). Il participe aussi à l’aventure, aux côtés d’Owen Wilson et Jason Schwartzman, d’A bord du Darjeeling Limited, le fabuleux film de Wes Anderson. Ce dernier lui confie, six ans plus tard, le rôle-titre de son nouveau film The Grand Budapest Hotel. Entre-temps, Adrien Brody a produit et joué dans plusieurs courts et longs métrages, mais la plupart n’ont pas trouvé de distributeurs ou n’ont pas laissé une trace indélébile. De fait, depuis 2014, Adrien Brody s’est fait très rare.

Pourtant, tout récemment, au début du mois d’août, il a reçu un Léopard d’honneur au Festival de Locarno, preuve que malgré sa grande discrétion, le monde du cinéma le considère toujours dans le coup. C’est à cette occasion que l’acteur a confié les raisons de son absence : il s’est trouvé une nouvelle passion, la peinture !« J’ai décidé de prendre un peu de distance par rapport à mes activités d’acteur et de producteur, pour me consacrer à la peinture que j’ai découverte comme une véritable bénédiction. Quand j’étais jeune, je dessinais et je peignais beaucoup. Je voulais entrer aux Beaux Arts mais j’ai été refusé, alors j’ai fait de l’Art dramatique. Je veux prendre du temps pour bien apprendre la peinture. C’est un langage neuf qui me permet de transmettre ma perception du monde qui m’entoure, un autre espace de création que j’ai hâte d’explorer davantage. Mais je reviendrai bientôt au cinéma. » 

Source teleloisir

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO