Le tribunal tunisien a fini par interdire « Wonder Woman »

Le tribunal tunisien vient lui aussi d’interdire le film « Wonder Woman » toujours en raison du premier rôle tenu par l’actrice israélienne Gal Gadot, plus d’un mois après avoir été programmé dans les cinémas tunisiens. Le film devait être projeté à deux endroits à Tunis au début juin mais les projections ont été suspendue à la suite d’une plainte du parti nationaliste Al-Chaab.

L’avant-première du film, prévue le 5 juin dans un cinéma du centre de Tunis, avait été purement et simplement annulée puis la programmation du film suspendue depuis deux mois dans deux cinémas, à Tunis et à La Marsa, en banlieue nord de la capitale tunisienne. Le tribunal a finalement décidé de confirmer  l’interdiction vendredi dernier mais  le verdict n’a été divulgué aux médias que cette semaine sans raison apparente.

Le parti nationaliste Al-Chaab. avait exigé que le film soit interdit parce que Gal Gadot avait défendu sur Facebook l’opération israélienne à gaza en 2014. L’affaire avait suscité une controverse en Tunisie, avec des partisans de l’interdiction appelant à «aucune normalisation» avec l’Etat juif et les autres, beaucoup moins nombreux critiquant la censure.

Tel-Avivre – la rédaction –

tel-avivre.com

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans cinéma
Un commentaire pour “Le tribunal tunisien a fini par interdire « Wonder Woman »
  1. scemama-lesselbaum viviane dit :

    Et si les fanatiques de la Ghriba à Djerba, pendant leurs vacances se payeraient, encore, un petit séjour en Tunisie?
    Les agences de tourisme leur ont préparé pour leurs exilés année soixante des visites à leurs anciens appartements quittés dans la douleur en 1960, visiter de « l’extérieur »
    les enseignes bancaires qui ne se sont pas gênés de bloquer les comptes « Juifs »,les spoliations organisées à l’exemple de vichyssois les commerces dits abandonnés, contraints par leurs propriétaires qui ont préféré la valise vide, au cimetière du Borgel.
    Enfin, une des dernières sortie prévue, se reposer après ce périple, larmes aux yeux, les conduire dans ce beau jardin, fleuron du « bourguibisme » ,où sont enfouies,sous un gazon entretenu, soixante mille tombes juives.
    Et si les fanatiques de la Ghriba à Djerba, pendant leurs vacances se payeraient, encore, un petit séjour en Tunisie?
    Viviane Scemama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO