Le film Tempête de sable sort en France le 21 janvier 2017

Après avoir remporté le Grand Prix du Jury au dernier Festival de Sundance et avoir été acclamé aux Ophirs du cinéma en Israël (l’équivalent de nos César) où il est reparti avec 6 prix dont « Meilleur Film », « Meilleure réalisatrice » et « Meilleure actrice », « Tempête de sable » représente Israël pour la prochaine courses aux Oscars (catégorie « Meilleur film étranger »).tempete_de_sable

Un événement pour un film qui a été joué par des acteurs arabes en dialecte bédouin. Le film d’Elite Exter sort en France le 25 janvier 2017.

Un film, deux femmes, de nombreux sujets

« Je voulais que les spectateurs qui voient Tempête de sable ne se disent pas « c’est si loin de moi, ces règles me sont étrangères » mais à l’opposé, qu’ils se retrouvent dans certains de ses thèmes. Le film aborde de nombreux sujets : la lutte pour faire changer les choses dans une société aux limites très strictes, le choc entre modernité et tradition, le déterminisme, les liens entre mères et filles, entre pères et filles, l’évolution des générations, l’éclatement de la cellule familiale… » – Elite Zexer, réalisatrice du film.

Ruba Blal-Asfour-Shaden Kanboura

Ruba Blal-Asfour-Shaden Kanboura

Les festivités battent leur plein dans un petit village bédouin en Israël, à la frontière de la Jordanie : Suleiman, déjà marié à Jalila, épouse sa deuxième femme. Alors que Jalila tente de ravaler l’humiliation, elle découvre que leur fille aînée, Layla, a une relation avec un jeune homme de l’université où elle étudie. Un amour interdit qui pourrait jeter l’opprobre sur toute la famille et contre lequel elle va se battre. Mais Layla est prête à bouleverser les traditions ancestrales qui régissent le village, et à mettre à l’épreuve les convictions de chacun.

La réalisatrice, Elite Zexer

Elite Zexer est née en 1980. Elle est diplômée de l’Université de Tel‑Aviv où elle a étudié le cinéma et la réalisation. Son premier court métrage,TAKE NOTE (2008), a remporté le prix de la meilleure fiction au festivalinternational du film étudiant de Tel-Aviv. Son court métrage suivant,TASNIM (2010), a été présenté dans plus de 120 festivals à travers le monde et récompensé de plusieurs prix internationaux. Elle a également réalisé le court métrage documentaire FIRE DEPARTMENT BNEI BRAK (2011).

TEMPETE DE SABLE (SAND STORM) est son premier long métrage. Il a obtenu le Grand Prix (section « films étrangers ») au festival de Sundance 2016 et a été sélectionné au Festival de Berlin, section Panorama. En septembre dernier, le film a remporté six Ophirs, l’équivalent israélien des César, remis par l’Académie israélienne du cinéma, dont ceux du meilleur film et de la meilleure réalisatrice. Il représentera Israël aux Oscars 2017.

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans cinéma
Un commentaire pour “Le film Tempête de sable sort en France le 21 janvier 2017
  1. André dit :

    « TEMPETE DE SABLE (SAND STORM) est son premier long métrage. Il a obtenu le Grand Prix (section « films étrangers ») au festival de Sundance 2016 et a été sélectionné au Festival de Berlin, section Panorama. »

    Effectivement c’est encore un bon sujet pour qu’un film israélien soit primé aux USA et en Europe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO