Aure Atika et Gregory Fitoussi parrains du 17ème festival du cinéma israélien

Le Festival du Cinéma Israélien  soufflera cette année sa dix septième bougie.
Lors de sa création en 2000, par Charles Zrihen, personne ne pouvait parier sur sa longévité. Aujourd’hui, son succès a dépassé toutes les espérances.

IMG_7094

Cette année, le grand public aura le plaisir de découvrir 15 longs-métrages dont un must see : le dernier jour d’Yitzhak Rabin présenté en ouverture. De plus, un jury remettra le « PRIX DU MEILLEUR FILM DU FCIM ».

Comme par le passé, nous aurons le plaisir d’apprécier les réalisations des élèves de l’école Ma’alé, véritable pépinière des vedettes de demain, qui ne cessent de surprendre tant par leur talent que par leur appréhension du réel.

La  17ème édition du Festival du Cinéma Israélien de Paris se tiendra au Majestic Passy, célèbre salle de Sophie Dulac distribution 18 rue de Passy  75016, qui se transformera l’espace d’une semaine en mini Israël.

Aure Atika

Aure Atika

Aure Atika et Grégory Fitoussi seront les parrains de cette nouvelle édition. Fidèle à sa tradition, le festival est placé sous le signe de l’ouverture culturelle, de la création, du dialogue et de l’échange et offre une sélection ambitieuse, apolitique et non religieuse.

Plusieurs sections montreront un panorama original de la société israélienne,  la diversité et la créativité du cinéma israélien avec  des longs métrages de fiction ou documentaires ou courts -métrages inédits.

Past Life d’Avi   Nesher, considéré comme le chef d’œuvre d’un des cinéastes israéliens les plus reconnus fera l’ouverture de ce panorama, A quiet heart d’Eitan Anner, primé à Haifa, Harmonia d’Ori Sivan récompensé à Jérusalem ou encore The 90 minute war  d’Eyal Halfon avec Moshe Ivgy, prix du meilleur acteur à Haifa  seront dévoilés ainsi que le  nouveau film d’Eran Kolirin, réalisateur de La visite de la Fanfare, Au-delà des montagnes et des collines, présenté en sélection officielle au dernier Festival de Cannes, qui clôturera le festival.

Grégory Fitoussi

Grégory Fitoussi

La semaine du cinéma israélien à Paris rendra également hommage à deux  grandes personnalités récemment disparues : Ronit Elkabetz, icône du cinéma israélien, réalisatrice et actrice  à la renommée internationale  et Misha Shagrir fondateur de la télévision israélienne et réalisateur de talent.

Un débat sera organisé autour d’un film produit par Yaël Fogiel : les Colons. Deux épisodes de la série phare en Israël Fauda seront projetés  et l’Université de Tel-Aviv sera mise à l’honneur. Enfin de nombreux professionnels, réalisateurs, producteurs  sont attendus pour des rencontres et des débats.

Soutenu par de nombreux partenaires, institutionnels, publics  et privés,  le Festival du cinéma israélien vous donne rendez-vous pour découvrir les nouveaux talents d’un cinéma iconoclaste et dynamique, libre, impertinent, véritable reflet de la société actuelle.

Un bon cru pour cette édition 2017.

du 21 au 28 mars
Majestic Passy
18 rue de Passy 75016

Nous reviendrons prochainement sur la programmation définitive et les coups de cœur de la rédaction.

Voici le programme que vous pouvez télécharger sur le site internet www.festivalcineisraelien.com.
Vous y trouverez toutes les informations sur le Festival.

Sylvie Bensaid

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Passionnée d'information, Sylvie Bensaid diplômée en marketing et communication, commence sa carrière dans le Groupe Havas. Elle rejoint le magazine Tribune Juive aux côtés de Jacquot Grunewald puis d’Ivan Levai où elle prend la tête de plusieurs rubriques et participe au développement du magazine. Très impliquée dans la vie de la Cite, Sylvie Bensaid participa aux municipales dans le douzième arrondissement avec Jean Marie Cavada et Christine Lagarde. Elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site tribunejuive.info.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans cinéma
Un commentaire pour “Aure Atika et Gregory Fitoussi parrains du 17ème festival du cinéma israélien
  1. tapouzit dit :

    Mais c’est le programme du festival de montréal…..
    « PRIX DU MEILLEUR FILM DU FCIM  »
    « dernier jour d’Yitzhak Rabin présenté en ouverture »
    « les réalisations des élèves de l’école Ma’alé » (jamais vus à paris eux)
    Tout va bien chez vous?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO