À Deauville : « Mother », le choc

Deauville sous le choc de ce film. Et quel film ! « Il y a des années que je n ai pas vu un film pareil. Tu te rends compte » répète sans arrêt un festivalier à sa femme, elle aussi encore étourdie par ce film projeté en avant-première. Les commentaires ont jailli de partout. « Dément », « Suffocant », « Une claque monumentale ».

Vraiment ? Oui il faut l’avouer. On sort complètement KO après l’avoir vu ! D’ailleurs, le réalisateur , Darren Aronofsky  qui recevait un hommage du Festival, a prévenu, avec une pointe d’humeur, en présentant son film: « Vous avez une dernière chance, sortez maintenant, il est encore temps de ne pas voir mon film si vous êtes trop sensible! ».

Toutes les précautions sont prises pour ce film-choc de la rentrée que vous pouvez voir,  à Paris,  à partir du 13 septembre. Alors ce film ? Un thriller psychologique si intense qu’il faut des nerfs d’acier pour ne pas sauter sur son fauteuil !! Car ce film est hypocrite et sournois. Il débute par une banalité incroyable. Qui endort à la limite.

publicitÉ


Un couple, Jennifer Lawrence et Javier Barden, paisible, isolé dans leur maison de campagne,  vaque à ses occupation. Il ne se passe rien. Le calme plat. C’est même trop long. Et puis, petit à petit, des invités imprévus arrivent, qui vont bouleverser leur tranquillité.

Après ? C est le déluge ! Une ambiance qui vous prend à la gorge, qui vous transperce la poitrine et vous tétanise. Déstabilise. Vous avez envie de vous lever de votre siège, de partir. On suffoque tant on est traumatisé par la fureur des échanges. On a d’yeux que pour Jennifer Lawrence qui vient de trouver là l’un des rôles les plus forts et hallucinants de sa jeune carrière.
La comédienne y livre en effet une performance comparable à celle de Natalie Portman dans Black Swan, qui a été   diffusé dans  le cadre de l’hommage rendu à Darren Aronofsky. Un monstre de talent cette actrice ! Elle mérite largement un Oscar. Un scandale si elle ne l’a pas. Rien que pour elle, foncez voir ce film !!

Alain Chouffan

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans cinéma
Un commentaire pour “À Deauville : « Mother », le choc
  1. André dit :

    J’ai l’impression que c’est le remake ou du moins grandement inspiré d’un film français avec un acteur à l’accent espagnol dont je ne me souviens pas le nom ni le titre du film sorti il y a 10 ou 15 ans environ. Très bon film par ailleurs sans qu’on en ai fait des tonnes comme à chaque fois avec les films et acteurs américains… Avis aux cinéphiles.

Répondre à André Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter