BDS : Yale remet le Prix Gandhi de la Paix à Barghouti

L’Université de Yale a vu la remise d’un Prix Gandhi de la Paix à Omar Barghouti, fondateur et animateur du mouvement de boycott d’Israël BDS.

Selon un blog : « Omar Barghouti est venu aux Etats Unis pour recevoir le Prix Gandhi de la Paix pour son travail en tant que cofondateur du mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions, ou BDS. A la cérémonie de remise des prix, Barghouti a dédié son prix aux Palestiniens en grève de la faim. Il a été presque empêché d’être présent après que la police israélienne l’ait arrêté, saisissant son passeport et lui interdisant de quitter le pays. Un tribunal israélien a finalement levé temporairement l’interdiction de voyager ».

L’université Yale est une université privée américaine située à New Haven dans le Connecticut. Fondée en 1701 dans la colonie de Saybrook pour assurer la formation des révérends Congrégationnalistes, Yale est l’un des trois établissements d’enseignement supérieur les plus anciens des États-Unis. et son logo comme vous l’avez vu est en hébreu! A quand le passage du logo à l’arabe???

publicitÉ


Source israelvalley

 

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans BDS
Un commentaire pour “BDS : Yale remet le Prix Gandhi de la Paix à Barghouti
  1. OLIVIER COMTE dit :

    ISRAELVALLEY est une source utile d’informations sur l’économie Israëlienne. Je ne comprends pas cette publication du 2 juillet 2018 pour une remise de prix effectuée en avril 2017.

    Les faits sont clairs:
    — Le Gandhi Peace Award n’a aucun lien avec la mémoire de Gandhi ou le gouvernement Indien, ni aucune autorité morale. Parler de prix prestigieux n’est pas plus sérieux que de parler des innombrables « award winning » restaurants Britanniques.
    — L’université de Yale n’a aucun rapport avec le GPA. Un groupe d’étudiants de Yale avait obtenu la disposition de locaux de l’université, comme cela se fait souvent. Si la Prix Macron pour une République Sociale était remis au président Macron dans un local du Collège de France, je ne serais pas impressionné.
    — M. Barghouti n’est pas citoyen Israëlien, bien qu’il réside en Israël. Sa haine anti-israëlienne frapperait de stupeur même un vieux nazi excité par la défaite sportive de son pays d’adoption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"