Serge Hajdenberg s’engage : Les plaques commémoratives d’attentats ne vont pas.

Il en est des plaques commémoratives comme des hommes : leurs textes et leurs paroles sont à géométrie variable. Dans quelques années nos descendants pourront les lire sans prendre le risque de verser une larme car elles ne voudront pratiquement rien dire.

Allez voir rue des Rosiers a face de l’ancien restaurant Goldenberg la plaque apposée qui rappelle que les noms gravés dans le marbre ont été assassinés par les nazis et ce uniquement parce qu’ils étaient Juifs et, ce, dans les années 42-44, avec la complicité du Gouvernement de Vichy. Voilà : tout l’essentiel est dit et malheureusement on comprend de ce dont il s’agit.

Allez voir maintenant la plaque du Bataclan. 3 lignes.

publicitÉ


En mémoire des victimes assassinées et blessées en ces lieux le 13 novembre 2015.

Pas un mot de plus.

Vous ne saurez donc pas combien de morts, combien de blessés, pourtant très, très nombreux. Vous ne saurez pas qu’ils étaient des victimes du terrorisme et j’insiste : du terrorisme djihadiste.

Nous resterons donc dans la pudeur concernant les victimes dont chacun d’entre nous aurait pu faire partie et surtout nous ne prendrons pas le risque de dénoncer sans honte les assassins, oui, oui les djihadistes, pas inconnus du tout.

Mais où vivons-nous, dans quelle société  pour nous ridiculiser ainsi ?

Même sur la plaque érigée pour rappeler la mise à mort de l’équipe de Charlie Hebdo, il n’est pas noté qui auront été les assassins. Incroyable ! Vous saurez que ce fut un attentat contre la  liberté d’expression, mais vous ne saurez pas qui a voulu nous en priver. Charlie Hebdo nous avait habitués à mieux.

Concernant le magasin  Hypercacher,  vous apprendrez que ce fut un attentat antisémite et terroriste mais là non plus, vous ne saurez pas qui l’aura perpétré. Aucun djihadiste à l’horizon.

Néanmoins, pour nos auditeurs de la région parisienne, soyez nombreux mardi à partir de 18 h 30 Porte de Vincennes pour les commémorations organisées par la Municipalité de Saint Mandé et par le CRIF.

Pour les absents je rappelle le nom des  victimes lâchement abattues :

Philippe BRAHAM  45 ans
Yohan COHEN  20 ans
Yohav ATTAB  21 ans
François-Michel SAADA 63 ans

Editorial sur Radio J de Serge Hajdenberg, Président de radio J.  5 janvier 2018 – 18 TEVET 5778

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
9 commentaires pour “Serge Hajdenberg s’engage : Les plaques commémoratives d’attentats ne vont pas.
  1. Lanah dit :

    Excellente remarque qui indique en creux le refus des gouvernements français pourtant témoins directs de la criminalité islamiste de l’appeler par son nom, abandonnant le peuple français tout entier à ces barbares pour accomplir le projet Eurabia.

  2. Jg dit :

    Radio J est la seule sur la frequence Juive a limiter l autocensure !Les autres c est du blabla politiquement correcte typique de cette  » GOCHE  » C elle qui aveugle la communaute Juive !

  3. J-Victor dit :

    On aimerait n’avoir à citer que Camus : « Mal nommer les choses etc… ». Mais c’est bien plus grave : -L’Histoire est toujours écrite par les vainqueurs, et l’on comprend qui les commanditaires de ces plaques considèrent comme vainqueurs. Et ce n’est même pas le signe d’une prévenance servile anticipée mais, bien pire, celui d’une victoire d’ores et déjà acquise dans les/(certaines) têtes.

  4. La seule chose que je me demande moi c’est quand est-ce que les Juifs d’Europe vont se décider a venir s’installer CHEZ EUX en Israel…..Plus que le prix de l’immobilier et le salaire israélien moitie prix, il y va de votre vie…….Ceci dit la plaque de l’Hyper Cacher est très bien: elle note les victimes juives et leur age et ne note pas le nom des assassins car ils n’ont pas besoin qu’on leur fasse de la pub !
    Le Bataclan n’a que 3 lignes ? C’est très bien car combien il y avait-il de victimes juives dedans…..?

    Critiquez donc ce qui est critiquable et n’exagérez pas : en vous plaignant en voulant trouver un responsable a la couleur du ciel, le monde ne vous écoutera plus lorsque vous serez vraiment menacés (chose qui hélas peut arriver si vous ne vous décidez pas a quitter l’Europe)!!! En France il y a un attentat toutes les morts d’évêques et vous en parlez comme si vous en viviez TOUS les Jours comme en Judée Samarie…….

    Sachez que l’EI et le Daesh (et toutes branches du terrorisme dans le monde) sont les conséquences du terrorisme palestinien: vos terroristes apprennent a tuer en appliquant les méthodes maintes fois expérimentées (sous l’indifférence mondiale) par les palestiniens depuis plus de 50 ans……. Les terroristes qui frappent en Europe et en Amerique appliquent les méthodes de tuer a la palestinienne: ils ont TOUS appris comment tuer avec les cours des palestiniens par internet ou par école du meurtre clandestine de Judee Samarie (Voiture bélier, fusillade, et ceintures explosives : nous connaissons ça depuis deja plus de 30 ans en Israel)

    Pour combattre le terrorisme efficacement supprimez la cause et non ses effets; l’origine de tout terrorisme actuel est le terrorisme palestinien (renommé autorité palestinienne afin de justifier les dons)financé par des crédits mondiaux……Si vous tuez le terrorisme dans l’oeuf, j’ai nomme le terrorisme palestinien, les effets disparaîtront d’eux mêmes : si vous ne voulez plus d’œufs empoisonnés TUEZ la poule qui les pond (la poule actuelle se nomme bar Abbas Ma’hmerd)!

  5. suite : votre manifestation devrait donc avoir lieu contre l’autorité palestinienne…contrairement au gouvernement français qui accueille le chef assassin Abbas (a l’image de Docteur Jekyll et mister Hyde il vient pleurer avec le visage de Docteur autorité palestinienne pour mieux venir TUER avec le masque de Mister Fatah), dénoncez le en manifestation : c’est en faisant comprendre au monde que l’identité palestinienne n’est qu’une invention depuis 1967 établie sur des rebuts du Liban, de la Jordanie, de la Syrie et de l’Egypte que vous parviendrez a faire entendre vos doléances en Europe…..

    Supprimez l’Etat major de votre terrorisme, attaquez directement ses chefs au lieu de vous en prendre a ses embryons que sont Daesh et EI….. Tant qu’Israël survit votre patrie Juive en restera intacte et votre identité Juive en sera préservée ou que vous vous trouviez dans le monde entier !

    • Don Yave dit :

      Qu’est ce que c’est que cette pseudo analyse ?
      Vous voulez chasser les juifs d’Europe ?
      Israel est l’etat Refuge des juifs mais 2000 ans de résidence en Europe et les pays arabes devraient aussi donner le droit d’y rester à ceux qui le désirent.
      Le palestiniens racine du terrorisme ?
      Vous ne savez donc pas que les juifs ont obtenu leur état d’Israel entre autre grâce à deux organisations terroristes , l’Irgoun et le groupe Stern dont deux chefs ont été premiers ministres ensuite ?
      S’il suffisait de liquider les chefs terroristes pour faire cesser la colère palestinienne elle aurait disparu depuis longtemps. Le Mossad en a tué un grand nombre.
      Seule une paix respectueuse des deux peuples les fera sortir de la spirale sanguinaire où ils sont enfermés.
      Seul ce lointain objectif est réaliste.

      • Shlomo Khalifa dit :

        C’est plutôt vous, Don Yave, qui faites une « pseudo-analyse ». Car les Juifs n’ont pas obtenu leur Etat d’Israël « entre autre » grâce à deux organisations terroristes, l’Irgoun et le groupe Stern, mais ESSENTIELLEMENT et logiquement suite à « la Déclaration Balfour » préconisant la création d’un Foyer national juif en Palestine : déclaration faite en 1917, vers la fin de la première guerre mondiale, par le secrétaire d’Etat éponyme aux Affaires étrangères de la Grande Bretagne, et ce après la conquête par celle-ci de la Palestine administrée à l’époque par les Turcs.

  6. Julius dit :

    Sur nos monuments aux morts on parle de barbarie nazie mais jamais de terrorisme djihadiste sur nos plaques commémoratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO