Raphael Nisand : Je n’irai pas à la manif contre l’antisémitisme

Souvent d’accord avec le CRIF et les institutions juives je suis pour une fois en retrait sur la question de l’opportunité de cet appel à manifester.

Alors que les incidents, agressions violences antisémites se multiplient en France avec à l’origine des gilets jaunes mais d’autres aussi , cette manifestation ne résoudra rien.

publicitÉ


Au contraire, même si les initiateurs de cet appel peuvent être de bonne foi, et même si la quasi-totalité des manifestants voudra bien faire, ce défilé ne va servir qu’à exonérer les fautifs de leur responsabilité et à noyer le poisson.

 

Il est tout d’abord extravagant que le PS puisse être à l’origine de cette manifestation alors que ce même parti est signataire de l’appel pro BDS de l’internationale socialiste , un appel antisémite qui ose écrire qu’Israël déporte les palestiniens.

Le PS, le PC, EELV Europe écologie les verts , les insoumis et bien d’autres partis politiques signataires de l’appel portent une lourde responsabilité directe dans l’aggravation de la situation des Juifs de France.

Ces partis de gauche n’hésitent pas à stigmatiser en permanence l’Etat Juif, dépassant de très loin la simple critique d’un gouvernement de droite pour remettre en cause la sécurité et l’existence même d’Israël. En écrivant qu’Israël déporte les palestiniens qu’espère le PS sinon flatter les assassins islamistes.

Quant au centre et à la droite ils ne sont guère mieux en restant dans la passivité pour éviter de perdre des portions d’électorat.

Tous ces politiques vont s’exonérer à peu de frais de toute accusation d’antisémitisme . Ils n’y sont pour rien puisqu’ils ont manifesté aux côtés du CRIF. La ficelle est un peu grosse, elle devient même une corde.

L’antisémitisme serait mal alors que l’antisionisme serait bien. Cette soi disant schizophrénie des politiques n’est évidemment pas perçue par la masse qui se croit fondée à hurler à la simple vue de Finkielkraut.

Pensez donc, Finkielkraut est insulté comme sioniste pas comme Juif et même là malgré la brutalité des mots et la violence des gilets jaunes à l’égard de Finkielkraut qui avait pour seul tort de passer sur un trottoir , beaucoup de braves gens de gauche continuent à exsuder la haine. Ainsi de Mélenchon qui félicite les gilets jaunes pour la manifestation du samedi 16 février sans un mot sur l’agression de Finkielkraut par les gilets jaunes . Il faut ainsi bien comprendre l’évidence Mélenchon est parfaitement en phase avec cette agression.
Mélenchon pas antisémite ? Cte blague,

Un mot aussi du grand avocat , chrétien de gauche, ami intime de François Hollande et de Ségolène Royal et qui présida le comité du PS en charge des primaires Jean-Pierre Mignard.

Jean-Pierre Mignard vient d’écrire sur Twitter je le cite « Alain Finkielkraut se fait huer lors de la présence du cortège gilets jaunes. On s’émeut sur les plateaux . Bon d’accord mais il n’a pas été et heureusement frappé, ce qui aurait tout changé. Là il doit être content il le cherchait , on l’avait oublié. C’est réparé ».

Ainsi donc pour Jean-Pierre Mignard les insultes et menaces proférées par la meute de gilets jaunes sont tout à fait acceptables et le fautif c’est Finkielkraut qui les aurait bien cherchées.

Pour cet antisémite de gauche et qui fréquente tous les salons parisiens , c’est la victime qui est fautive et a même provoqué pour se faire de la publicité. Entendra-t-on le PS critiquer Monsieur Mignard ? Et qui mettra dehors ce triste sire lors de la manifestation ?
A la vérité les partis politiques veulent juste se refaire une virginité à bon compte. Battre les pavés quelques heures pour rien et à des fins électoralistes, cela ne les dérange en rien pourvu que ça continue.

Il n’y a là aucun début de réponse à la problématique du moment, bien au contraire. L’aggravation des sanctions judiciaires, la protection des Juifs français en tant que personnes menacées, la protection de leurs commerces et de leurs institutions ne sera pas à l’ordre du jour de cette manifestation.

Les écrits antisémites et les appels à la haine antisioniste pourront continuer à fleurir.
La vérité c’est que tant qu’Israël sera stigmatisé et diabolisé par une grande partie de la classe politique française, tant qu’on n’aura pas pris des mesures concrètes pour protéger les Juifs là où ils vivent, tant qu’on ne dénoncera pas unanimement les Jean-Pierre Mignard et Jean-Luc Mélenchon la situation s’aggravera.

Alors Oui bien-sûr au Cri de Strasbourg et aux lanceurs d’alertes mais Non aux manifs alibi .

Raphaël Nisand
Chroniqueur le lundi matin 8H30 sur Radio Judaïca.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans antisémitisme
24 commentaires pour “Raphael Nisand : Je n’irai pas à la manif contre l’antisémitisme
  1. Nadia Lamm dit :

    La responsabilité politique de la France à l’egard de la montée de l’antisemitisme ne s’arrête pas à la démagogie pro-palestinienne des partis de gauche; elle incombe d’abord à de Gaulle et aux gaullistes des 1967 au moment de la guerre des Six jours. Celui qui avait dit non à Hitler et qui y avait été aidé dès la première heure par de nombreux Juifs parmi les premiers à le rejoindre à Londres, fut aussi un antisemite. Étonnons-nous ensuite que n’importe quel con en France adossé son surmoi antiraciste à un antisemitisme forcené !

  2. Lilian P. dit :

    Vous avez tout à fait raison, Monsieur.

  3. Jean-Louis dit :

    Non à cet infidèle suceur de palestiniens

  4. Jean-Victor dit :

    Permettez-moi Monsieur de rebondir sur une de vos expressions :
    «… des GJ, mais d’autres aussi…»
    Les GJ sont d’autres aussi ! GJ n’est pas un parti ni une option idéologique, même pas un positionnement. Il y a parmi eux des mélanchoniens, des lepeniste, des anars, des communistes, des gauchistes, des fachos, et très certainement aussi des macroniens déçus, mais là n’est pas la question.
    Elle est que dans cet éventail non exhaustif il y a, partout, des antisémites.

    Cette manif à pour but de dénoncer, et surtout de mobiliser, contre, précisément, l’antisémitisme. Qui est, par essence et par origine, protéiforme, répandu dans tous les strates de la société, dans tous les milieux, dans toutes les options idéologiques, des grands bourgeois aux sous prolétaires, des artistes éthérés aux paysans pragmatiques, des chrétiens confits aux communistes déchaînés, des Prochoix aux Provie…

    Je me permets Monsieur de rebondir sur une autre de vos expressions :
    «… des politiques exonérés à peu de frais »
    Il est de la nature même de « la » politique de toujours chercher à s’exonérer (d’engagements intempestifs, de positionnements compromettants, d’alliances tactiques, d’impasses inconfortables) et, autant que faire se peut, à peu de frais.
    Certes, une manifestation sans drapeau partisan eût été de très loin souhaitable.
    Certes, il est indispensable d’en finir au plus vite avec le faux nez de l’antisionisme.

    Aujourd’hui l’urgence impose ! Le mal est très largement répandu !
    Évitera t’on jamais, lorsqu’il s’agit alors de mobiliser le plus largement, des côtoiements irritants, voire nauséeux.
    Mais il est clair que ce ne sera pas, et de très loin, la dernière fois ! D’autres mobilisations, d’autres étapes viendront ; elles permettront, exigeront et entraîneront des clarifications de plus en plus rigoureuses.

  5. sylvain dit :

    Il y a aussi le tweet honteux de Thomas Guénolé, qui une fois de plus montre que loin d’être un adversaire du PIR, il en est l’un de ses laudateurs. Et les tweets d’Aure Lancelin…Le fait que la France Insoumise et le NPA puissent participer à cette manifestation est une pure aberration : pourquoi ne pas inviter Houria Bouteldja et Alain Soral, pendant qu’on y est ? Grossière manipulation : l’auteur de l’article a raison.

  6. kilian dit :

    Alsacien lambda, chrétien non pratiquant, affilié à rien. Je vote blanc et j’ai jeté la TV refusant l’intox.
    Depuis trois mois, le samedi, je regarde un feuilleton sur le net via BFMTV. Gratos. Ce fut amusant au début. Anti jaune, je scandais silencieusement  » allez les bleus ». Mais le feuilleton récréatif a pris des allures inquiétantes quand je visionne cette scène de haine viscéralement antisémite, irréelle proférée clairement, sans masque, par un fou de dieu barbu et ses coreligionnaires vêtus de tissus significatifs. Sous l’œil des caméras. Intolérable. L’ Evénement change de direction. Au point que je décide de me rendre à Strasbourg depuis ma campagne reculée, pour manifester mon soutien aux juifs. Moi qui ne manifeste jamais. Je cherche donc des infos, de date, de lieu et d’heure et je tombe ici sur l’avis d’un ancien maire socialiste de Schiltigheim, juif, qui se dit hostile à toute participation pour des raisons de politique politicienne. Il a certes des arguments, mais prive sa communauté du soutien de gens apolitiques mais sincères. Car pour moi un avocat socialiste qui vomit un autre avocat réputé et socialiste, ça fait quand même un peu désordre. Du coup, ben je vais rester dans ma campagne. En attendant une manif organisée par les autorités religieuses juives.

    • Paul F. dit :

      Qui empêche Raphael Nisand d’aller à la manif avec une pancarte proclamant
      TOUS SIONISTES ou JE SUIS SIONISTE ?
      Ce serait interessant de voir les réactions des socialistes…

  7. Youp40 dit :

    Une nouvelle fois, voilà que l’on profite d’un mouvement social pour s’y accrocher et se mettre en avant…
    Quand l’antisionisme devient de fait de l’antisémitisme pour les juifs de France, il ne se passe pas 3 mois sans qu’à nouveau on nous joue la même musique, ça commence à bien faire…
    Laissez aux Gilets jaunes le soin de s’organiser eux seuls avant de mettre toujours sur la table vos problèmes qui pour eux n’en sont pas !
    Le mouvement des Gilets Jaunes n’a absolument rien à voir avec vos soucis de toujours mettre en avant des causes qui ne font pas partie de leurs revendications !
    Stop à toutes ces mouvances qui finissent par nous pourrir l’existence…

  8. Sobol dit :

    Tous les médias,tous les jours,font d’Israël un pays de colons sanguinaires
    Le Monde
    Libération
    Télérama
    Les Inrocks
    Etc…
    Sauf ,peut-être
    LeFigaro
    Valeurs actuelles
    Que faire contre cet « Empire »????

  9. Hervé Boismery dit :

    Assurément, ‘l’incident Finkielkraut’ est affligeant…
    Mais sincèrement, est-ce plus grave que le massacre des enfants de l’école Ozar Hatorah en 2012? Que la tuerie d’Hyper Casher? Que les meurtres d’Ilan Halimi ou de Madame Halimi? Que l’attentat du Musée de Bruxelles, certes perpétré en Belgique, mais préparé par Nemmouche et son réseau depuis la France?
    Au total, combien de morts, déjà presque oubliés?
    Un million de personnes ont défilé en janvier 2015 aux cris de ‘Je suis Charlie’…Mais n’aurait-il pas fallu, en cette tragique situation, proclamer aussi ‘Je suis Hyper Casher’?
    Des énergumènes, vêtus de gilets jaunes mais de toute évidence salafistes, ont agressé verbalement Finkielkraut.
    Mais la Justice française s’apprête à libérer prochainement des dizaines de djihadistes ‘qui ont purgé leurs peines’, selon Madame Belloubet.
    Le gouvernement prépare le ‘rapatriement’ de 130 ‘combattants’ (sic) de Daesh qui, comme a cru bon de le rappeler le Ministre de l’intérieur, ‘sont des Français avant que d’être des djihadistes’.
    Inconcevable d’entendre cela…
    Et fort peu rassurant pour l’avenir…
    ‘Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde’ (Albert Camus).

  10. thierry amouyal dit :

    en fait les juifs restent des objets que le pouvoir croit pouvoir manipuler sa guise, en fonction de ses interets :
    quand on tue des juifs , ce n est ps le bon moment dont la presse aux ordres se tait ; par contre quand un graffiti apparait mais que cela arrange mr macron , alors il faut defiler !!!

    miterrand est mort ! les juifs ne sont pas es sujets de mr jupiter le petit

  11. Gil14 dit :

    Excellent article.
    Oui le marigot gauchiste est en très grande majorité antisioniste…qui n’est que
    l’anti chambre de l’antisémitisme .

    • wam dit :

      Je ne suis pas sioniste justement parce que j’aime trop les Juifs. Amalgamer antisionisme et antisémitisme empêchera toute critique et donc tout progrès d’Israël. Si vous aussi vous aimez les Juifs, n’amalgamez pas s’il vous plaît.

      • Nadia Lamm dit :

        @wam. Qui êtes vous pour affirmer que vous aimez les Juifs? « Les » ? Tous ? Savez vous qu’il est aussi cretin de se prévaloir d’un amour des Juifs en général qui ne veut rien dire d’autre qu’un paternalisme et donc une inégalité entre vous et les Juifs donc un antisemitisme : non wam. On n’aime pas « les » Juifs comme on aime les chiens ou les chats ; on aime telle ou telle personne qui est ou n’est pas juive. Comme pour les personnes humaines tout venant.
        D’autre part sachez que votre avis obscurci par l’ignorance et l’absence d’empathie sur le sionisme on s’en contrefiche. Allez juger du droit à l’existence de sombres dictatures et on en reparlera. Vous vous croyez fondé à dire tranquillement que les Juifs n’ont pas droit à un État à eux. Et les Français ? Est-ce que vous remettez en cause leur droit à la souveraineté nationale quand ils se conduisent en corrompus ? Deux poids deux mesures c’est ça votre morale ? Deux poids deux mesures pour Israël et les autres c’est la définition même de l’antisemitisme. Si j’ai pris la peine de vous répondre wam de mes deux c’est que votre partialité est tristement banale et que vous êtes légion à vous sentir légitimes à vous hausser du col pour ainsi nous chapitrer du haut de votre plouquerie. Du vent !

  12. Ingrid Israël Anderhuber dit :

    Vous dites : « Un mot aussi du grand avocat , CHRETIEN DE GAUCHE, (…) pour qui les insultes et menaces antisémites proférées par la meute de gilets jaunes sont tout à fait acceptables ».
    Or, cher Monsieur, je pense que les étiquettes vous posent un sérieux problème. En effet un Chrétien, par définition, par nature même, n’est absolument pas antisémite. Donc si un « Chrétien » est antisémite, qu’il soit politiquement de gauche, de droite, du centre, ou géographiquement du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest…, eh bien, il n’est tout simplement pas Chrétien du tout, il se leurre.
    Les gens qui se disent Chrétiens, ou qui sont qualifiés par d’autres de Chrétiens, s’ils sont antisémites, ne sont pas Chrétiens, c’est un leurre…

  13. Herve dit :

    Prenons cette manifestation avec un peu de recul: il s’agit de soutenir nos amis non juifs qui commencent à avoir peur, quand ils voient des salafistes crier à Finkielkraut: on est chez nous… Je les comprends, c’est humain d’avoir peur.

    Pour le reste, je suis assez d’accord avec vous.

  14. wam dit :

    Selon vous : l’appel au boycott d’Israël est antisémite, Mélenchon est antisémite, Jean-Pierre Mignard est antisémite. Si vous voyez des antisémites là où il n’y en a pas c’est peut être que c’est vous l’antisémite. A titre d’exemple, quand la Corée du Nord est sous le joug de sanctions, c’est contre sa politique agressive, pas parce que la communauté internationale est raciste envers les Nord-Coréens.

    • André Mamou dit :

      Si vous ne boycottez qu’un seul pays et si vous admettez tout des autres meme les plus sanguinaires,si vous êtes braqué sur un pays grand comme deux départements et sa population qui représente 0,1% de la population mondiale ,vous ne pensez pas qu’il y a un problème dans votre tête ?

  15. wam dit :

    Oui et non. J’ai vu il a quelques années que le conflit Israëlo-palestinien est le sujet international qui intéresse le plus les Français. Alors j’espère bien que tous n’ont pas de problèmes mentaux, même si oui, c’est sûr que certains dérapent et se trouvent des raisons de haïr les Juifs. Mais de votre côté, êtes vous d’accord pour dire qu’une critique d’Israël peut aussi venir de quelqu’un qui ne déteste pas les Juifs, voire qui les aime ou les adore? Entre les antisémites et les pro-Israëliens il y a tout un monde.

  16. Youp40 dit :

    C’est curieux comment les partis tant de gauche que de droites venir tenter de récupérer l’actualité pour s’en servir pour exister aux yeux de la France !
    Quand on voit le PS en venir à s’exposer de la sorte, c’est qu’il est tombé bien bas. La communauté juive, il n’en a que faire, il s’en sert pour tenter de montrer qu’il existe, à voir la minorité silencieuse qu’il représente, il va avoir du travail sur la planche…
    Ne vous laissez pas manipuler, allez casser la croûte dans votre « association » qui parait-il organise un repas ce soir !

  17. Sylvain dit :

    Comment se fait-il que des crypto-nazis ouvertement racistes et antisémites comme par exemple les indigènes de la République ou les soraliens et dieudonistes jouissent d’une totale impunité, et ce depuis tant d’années ? Il existe des lois qui interdisent l’incitation à la haine raciale, l’incitation à la haine antisémite et l’apologie du terrorisme. Pourquoi ne sont-elles quasiment jamais appliquées ? Il me semble que c’est là une question essentielle qui devrait être posée, et à laquelle aucun responsable politique ne pourra ou ne voudra répondre.

  18. Benoit dit :

    merci de cet exposé clair simple et dit avec des mots que Albert Camus n’aurait pas renié :
    RECONNAISSANCE à VOUS TOUS qui réfléchissez un peu!
    réveillez les somnanbules et les soumis autour de vous

    HALTE à ce NAZISME MOU de la bien-pensance parisienne qui nous étouffe et qui étrangle les esprits libres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter