Plaque de Bezons : La communauté réagit vivement

Suite à l’inauguration de la plaque « Allée de la Naqba », les réactions ont été nombreuses dans la communauté juive, et parmi les autorités locales. LA PLAQUE EST RETIREE.

Le BNVCA

Le BNVCA a immédiatement protesté et demandé le retrait de ces panneaux : « Le BNVCA, en colère, condamne avec la plus grande vigueur la nouvelle provocation odieuse du Maire de Bezons (78) et de sa clique antisioniste qui baptise honteusement du nom de Nakba (catastrophe en arabe), une allée de la ville. Le panneau est écrit à la fois en français et en arabe, et indique « en mémoire de l’expulsion des 800000 palestiniens », il y traite David Ben Gourion, le Premier Ministre de l’Etat juif de « criminel de guerre »
Lire la suite ICI

Le CRIF

Ce mardi matin, le Crif a appris l’installation d’une plaque « Allée de la Nakba » dans la ville de Bezons. La plaque est accompagnée d’une seconde inscription en arabe ainsi que d’un commentaire qualifiant notamment David Ben Gourion de « criminel de guerre ». Le Président du Crif Francis Kalifat a immédiatement pris contact avec le chef de cabinet du Ministre de l’Intérieur. Ce dernier a contacté le Préfet du Val-d’Oise afin qu’il se rapproche de la municipalité de Bezons. Le retrait des plaques a été effectué dans l’après-midi par les forces de police.

Meyer Habib

Pour Meyer Habib, cette plaque « Allee de la nakba  » est le « nouveau symbole d’un certain naufrage républicain »

Madame Aliza Bin Noun

L’ambassadrice d’Israël en France juge « Ce soutien au terrorisme palestinien est honteux et inacceptable ».

Les autorités locales

Jean-Yves Latournerie, préfét du Val d’Oise, considère que l’apposition de ces plaques ne « relève pas de la compétence de maire » et a appelé M. Lesparre, le maire de Bezons, à « retirer les plaques susceptibles de provoquer des troubles graves à l’ordre public. »

Les très énervés

Peu de discours……

Tagués avec : , , , , , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
4 commentaires pour “Plaque de Bezons : La communauté réagit vivement
  1. Ingrid Israël-Anderhuber dit :

    Décidément, rien ne va plus en France…

  2. OLIVIER COMTE dit :

    Cette nouvelle connerie de gens qui se prétendent communistes est une grave attaque contre la République et l’unité de celle-ci.La France ne peut être morcelée en milices politiques municipales qui auraient des ambitions internationales. Cette pseudo gauche invente un passé qui ne nous intéresse pas, par une préférence abominable à ce qui a touché les Français: une dictature fasciste en Espagne et au Portugal, puis en Grèce, alliée héroïque de la France, une attaque honteuse contre la Serbie, vieille alliée de la France. Voilà le passé qui doit intéresser les gens de gauche.

    Les libertés communales traditionnelles sont menacées par un gouvernement destructeur, la souveraineté populaire est détruite par un régime présidentiel inutile, notre souveraineté nationale se désagrège. Tous les sacrifices des révolutionnaires français ne serviraient plus qu’à célébrer un passé oriental travesti et faire le jeu d’une droite française hypocrite? Cela suffit. Ces salopards apatrides doivent se taire, se soumettre à la République ou foutre le camp.

  3. Jacques Petit-jean dit :

    C’est effectivement « le symbole d’un naufrage » certain de la part de la république qui ne sait pas tenir ses engagements, honte à nous, honte à notre peuple gavé au fric et au foot…

  4. Jean-Victor dit :

    Quand clientélisme et communautarisme marchent main dans la main, c’est la République et l’État qui sombrent. Et disparaissent aussi la paix et la sécurité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tribune Juive, L’histoire continue…