L’acupunctrice des stars Nadia Volf raconte son passé difficile de juive Russe

Dès la maternelle, Nadia Volf a été victime d’un antisémitisme très marqué en Russie en tant que juive.nadia volf

Née à Saint-Pétersbourg, Nadia Volf n’était pas considérée comme Russe dans son école, mais comme juive. Harcelée et insultée dès la maternelle, elle entend notamment son concierge lui dire : « On regrette que les nazis ne vous ont pas tous tués« . Danseuse classique à l’âge de cinq ans, elle se lance plus tard dans l’acupuncture après que cette méthode ait sauvé son père, gravement malade. Mais pour rentrer dans l’école de médecine, seulement 1% des 600 places qui seront attribuées sont autorisées pour les étudiants juifs. Nadia Volf parvient à obtenir l’une des 6 places.

Plus incroyable encore, elle publie le livre Dissiper la douleur avec les mains, qui connaît un grand succès et se retrouve sur le marché noir. Le KGB, service de renseignement de l’URSS à l’époque, l’arrête et l’accuse d’avoir volé son propre livre. Il ne s’agit évidemment que d’un prétexte à cause de sa religion. Aujourd’hui elle soigne à Paris les plus grandes stars et même les présidents. Elle a témoigné de son incroyable destin dans Salut les Terriens ! ce samedi. Closer.fr vous propose de revoir cet extrait.

Source closermag

Tagués avec : , , ,
Publié dans antisémitisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter