« La main noire »: lettres de menace contre des associations juives

Plusieurs associations, dont le Crif, ont porté plainte après avoir reçu des missives antisémites signées « La main noire ». Une enquête a été ouverte.

 

Une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ».© VOISIN / Phani

C’est une affaire prise « très au sérieux » par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne et les autorités judiciaires. Selon nos informations, une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ». Cette enquête a été déclenchée après les plaintes déposées dans des commissariats parisiens par les représentants du Fonds social juif unifié et de l’Association consistoriale israélite de Paris.

Toujours selon nos informations, ces associations ont été destinataires de lettres identiques, datées du 10 mai dernier, mais postées le 18 juin dans le Val-d’Oise, au contenu clairement antisémite et particulièrement menaçant. « Dans ces lettres dactylographiées, le ou les mystérieux auteurs font référence au meurtre de Mireille Knoll, âgée de 85 ans, tuée à son domicile le 23 mars dernier  dans le 11e arrondissement à Paris, confie une source proche de l’affaire. Les rédacteurs de ces missives emploient notamment les termes suivants : Mesdames et Messieurs les juifs, vous pleurez amèrement le décès d’une vieille juive assassinée pour son argent, nous pensons que vous payez peu par rapport au nombre de crimes que vous commettez tous les jours. Profitez-en bien, car le jour du châtiment va arriver. »

« Main noire »

Outre le Fonds social juif unifié et l’Association consistoriale israélite de Paris, l’Union des étudiants juifs de France, l’Œuvre de protection des enfants juifs de Saint-Ouen-l’Aumône, le Comité d’action sociale israélite de Paris, la synagogue de Saint-Cloud et le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) ont également été destinataires de la même missive, paraphée par une mystérieuse « main noire ». Les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont été chargés de remonter la piste des auteurs de ces lettres de menaces. « Tout est mis en œuvre pour identifier ceux qui se cachent derrière cette signature de La main noire, poursuit la même source. De multiples investigations sont en cours. »

Stéphane Sellami

Source : lepoint.fr

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF