La flottille de la haine amarrée à un quai de Seine, par Gil Taieb

Cette semaine, les ennemis d’ISRAËL ont trouvé deux nouvelles occasions d’exprimer leur détestation de l’État Juif.

À Bezons, petite ville a priori tranquille, le maire communiste, un certain Dominique Lesparre, a inauguré une allée de la Nakba. Sur la plaque apparaît un texte qui ne laisse aucun doute quant à son antisémitisme et son antisionisme virulent.

publicitÉ


Il y est inscrit, en Français et en Arabe, « en mémoire de l’expulsion de 800 000 palestiniens et de la destruction des 532 villages en 1948 par le criminel de guerre David Ben Gourion ».

photo : LP/MLen

Ce triste individu, héritier direct du plus vil antisémitisme stalinien, a, au grand jour exprimé sa soumission à la propagande qui est régulièrement injectée par les négationnistes de tous bords. Les mensonges, s’ajoutant à la manipulation et à la désinformation relayée avec complaisance par nombre de médias, ont réussi à contaminer une part importante de notre société. Ce virus, inoculé sous sa forme antisioniste, s’est très rapidement retrouvé sous sa forme pathologique qui est l’antisémitisme.
Papa Lesparre, à force de vomir son antisémitisme, a vu se développer au sein même de sa famille l’antisémitisme le plus pur.

Son fils, un certain Fabien Lesparre, se sentant libéré par les propos de son géniteur, s’est, par la publication de Tweets très explicites, montré être le digne fils de son abject de père. Voici ce qu’il tweete : « qu’ils viennent ces porcs, j’ai de quoi les recevoir. Moi aussi je connais des fondus et en plus si ils savent que c’est Un youpin, ça va être le feu ». Inutile d’aller plus loin dans cette démonstration du lien étroit entre l’antisionisme et l’antisémitisme.

L’extrême droite a utilisé et utilise encore la haine du juif comme idéologie de base, l’extrême gauche et les communistes ont eu, pendant une période, besoin d’un masque, celui de l’antisionisme, avant que de laisser transpirer leur antisémitisme. Aujourd’hui, c’est à visage découvert et sans complexe, qu’ils s’expriment faisant de ce nouvel antisémitisme leur principal argument électoral.

Pour poursuivre dans cette diffusion dangereuse de la haine, les mêmes groupuscules vont traverser Paris à bord de deux bateaux d’une soi-disant « Flottille pour Gaza ». Après avoir été reçus par la municipalité communiste de Gennevilliers, ils vont chercher un port d’attache devant l’institut du monde Arabe. N’ayant obtenu aucune autorisation d’accostage, ils tenteront d’y trouver des soutiens.

Tout au long de leur parcours, ils diffuseront leur propagande mensongère et essaieront de contaminer d’autres proies.

Après le père et le fils antisémites de Bezons,  il sera intéressant de voir et de nommer ceux qui en soutenant cette « Flottille de la Haine » auront rejoint la Famille des Antisémite-Antisionistes.

Gil Taieb

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
4 commentaires pour “La flottille de la haine amarrée à un quai de Seine, par Gil Taieb
  1. Jean-Victor dit :

    L’antisémitisme, comme la connerie, les caries dentaires ou la myopie frappe tout également l’humain, sans distinction… Depuis la Shoah, à l’exception d’une poignée d’agités grave, il est n’est plus possible de se dire (publiquement) antisémite. D’où l’invention (ou plutôt le détournement) de la notion d’antisionisme et la justification idéologique vient a posteriori : agent local de l’impérialisme, peuple sûr de lui et dominateur, soutien révolutionnaire aux nouveaux  » damnés de la terre « , etc. L’éventail des justifications, comme l’unanimisme dans tout le spectre politique démontre incontestablement que le fondement n’est ni politique ni idéologique, mais bel et bien irrationnellement passionnel. La seule nouveauté (historique et politique) réside dans l’union mortifère du clientélisme politique et de la propagande communautariste.
    L’irréductible antisémitisme protéiforme a désormais sa formule contemporaine, particulièrement dangereuse et efficace…

  2. Michel Parent dit :

    Il y a la religion juive et, il y a ceux qui se servent de la religion juive pour assouvir les passions d’un pouvoir cruel et criminel. L’État juif a été créé pour protéger les escrocs juifs américains et européens, qui n’ont absolument rien à voir avec l’Holocauste. C’est un paradis fiscal pour ces escrocs, c’est un lieu de sécurité pour les criminels recherchés ailleurs, c’est l’envie maladif du pouvoir militaire, au prix de l’apatheid, du génocide palestinien et des massacres contre des populations civiles. Cela n’est pas Juifs et ceux qui l’utilisent sont des menteurs, des manipulateurs et des bandits. Soldats, policiers et services secrets israéliens doivent être poursuivis et… pendus!

    • André Mamou dit :

      Nous publions ce cri de haine afin que vous sachiez pourquoi nous nous battons: Tant que des salauds pareils continueront d’exister .
      il voudrait nous pendre, pas nous gazer puis nous brûler et nous lui souhaitons de finir pendu comme les criminels nazis condamnés à Nuremberg ,

    • Jacques Petit-jean dit :

      Bonsoir monsieur,
      il y a la passion irrationnelle et la raison qui est la résultante de nos connaissances, de notre culture historique, théologique ou autre, votre propos vous appartient, puissiez vous en faire un dogme avec votre connaissance qui je n’en doute pas semble à approfondir…
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO