Encore une agression antisémite à Créteil!!

Un couple de confession juive dont le paillasson a été incendié à Créteil a porté plainte.

Synagogue de Créteil

« Rien pour le moment ne nous permet de dire que c’est une agression à caractère antisémite », déclare avec prudence la préfecture du Val-de-Marne. Le bureau national de vigilance contre l’antisémitisme a pourtant publié ce dimanche le récit de l’agression d’une famille de confession juiveà Créteil. Et condamne son « caractère antisémite ».

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi avenue du Général-Pierre-Billotte dans le quartier du port. Il est aux alentours d’une heure du matin quand la mère de famille est réveillée par les aboiements du chien. Elle ouvre la porte et découvre le paillasson en flamme. Une bouteille de white-spirit, produit particulièrement inflammable, est posée tout près.

publicitÉ


Le 29 octobre, la voiture du couple aurait également été incendiée. Suspecté par le couple, un voisin a été entendu par la police puis relâché. Il aurait, selon la victime, publié des propos « haineux » sur les réseaux sociaux.

Source leparisien

Communiqué du BNVCA

Le BNVCA condamne l’agression de nature antisémite commise contre une famille de  Créteil (94) dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017 par un individu qui a mis le feu à la porte de l’appartement.occupé par une famille de confession juive.
Selon le chef de famille Mr H., qui a déposé plainte, il était 1h30 du matin, ce 4/11/17 lorsque les aboiements insistants et anormaux de son chien réveillent son épouse qui se lève.
Croyant ouvrir la porte à son fils, elle est surprise par des flammes qui s’élèvent du paillasson arrosé d’un produit inflammable.
Elle découvre une bouteille de white spirit, posée près de la porte et qu’elle écarte du pied. Mr H. réveillé aussi par le bruit et les aboiements, rejoint son épouse, tente avec elle d’éteindre les flammes qui s’élèvent. Les policiers qu’il a prévenus arrivent immédiatement, constatent les dégâts… avant l’arrivée des techniciens de la police scientifique qui procèdent à des prélèvements.
La famille précise avoir déjà déposé plainte à la suite de l’incendie criminel de son véhicule commis le 29 octobre 2017 à 18h30 par un individu qui portait une capuche mais que des témoins auraient vus.
Les soupçons qu’il portait sur l’un de ses voisins qu’il décrit d’origine nord africaine aura permis à la police de procéder à son interpellation d’autant que ce dernier aurait posté des messages compromettants et des versets du coran, et des tweet incitatifs à la haine sur un compte facebook.
Ces affaires confirment les observations du BNVCA qui constate que si les actes antisémites ont commencé par viser les biens juifs, (synagogues, écoles, centres communautaires) puis ont atteint les personnes dans la rue, aujourd’hui, les juifs sont attaqués jusque dans leur domicile.
Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans antisémitisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tribune Juive, L’histoire continue…