Nette hausse des départs de juifs marocains vers Israël en 2014

Les départs de juifs marocains vers Israël ont connu une hausse relativement importante. Le contexte politique national et les mesures incitatives prises par les autorités israéliennes expliquent cette reprise de la vague migratoire.

Synagogue Beth-El à Casablanca (David Lisbona/Flickr)

Synagogue Beth-El à Casablanca (David Lisbona/Flickr)

Plusieurs centaines de juifs marocains ont décidé de s’installer définitivement en Israël ces dernières années avec une forte hausse des départs notée l’an dernier. Ils étaient en effet 729 personnes en 2014 à choisir cette option contre seulement 297 en 2013, indique le Centre israélien des statistiques dans sa dernière livraison.

C’est un record par rapport aux années précédentes qui n’avaient enregistré qu’une moyenne de 200 à 250 départs par an. Entre 2000 et 2012, ils avaient été au total de 2 894 juifs marocains à rejoindre l’Etat hébreu.

Une conséquence de la montée des courants islamistes ?

De toute évidence, le contexte politique national n’est pas étranger à cette hausse. En témoigne la présentation à l’été 2013 par cinq grands partis (PJD, PPS, Istiqlal, PPS et PAM) de propositions de loi au parlement pénalisant toute normalisation avec Israël. Une initiative à laquelle s’ajoute la montée en flèche de la popularité de certains courants islamistes peu favorables à une cohabitation avec les juifs.

Une donne qui inquiète tout naturellement les derniers membres de la communauté juive marocaine qui rejetaient il y a encore quelques années l’option de départ. Des discours antisémites prônés par certaines figures de l’islam non officiel sur les réseaux sociaux et à l’occasion de conférence et certaines agressions au demeurant isolées de juifs marocains ne font qu’alimenter les craintes.

Les organismes israéliens chargés d’encourager l’immigration vers Israël n’hésitent pas bien entendu à exploiter cette peur. Depuis les années 60, les gouvernements qui se sont succédés en Israël consacrent dans leurs lois de finances une enveloppe destinée à encourager l’immigration des juifs marocains. L’exécutif Netanyahu ne déroge pas à cette règle même si des voix au sein de l’opposition avaient exprimé, en été dernier, le souhait d’une redistribution de cette somme vers des secteurs sociaux.

Cette reprise de l’immigration explique la chute du nombre des juifs au Maroc. La faible communauté juive marocaine est passée de 5 000 membres, durant le début de l’année 2000, à seulement 2 400 personnes en 2014. Ces chiffres sont donnés par l’Institut des politiques et des recherches juives.

http://www.yabiladi.com/articles/details/40419/nette-hausse-departs-juifs-marocains.html

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans Alyah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter