Des « Odeurs de Sainteté » nauséabondes .

Le quotidien italien « La Repubblica »

suivi de peu par le journal « The Guardian »

ont pris les premiers l’initiative de vouloir vérifier des rumeurs qui envahissent de plus en plus un Vatican désormais en effervescence et des médias toujours à l’affut d’une nouvelle « affaire » bien croustillante!.

pape2jpeg

pape1

Vérités ? Mensonges ? « Calomnies » ?

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose constate le bon sens populaire !

Comment savoir reconnaitre  le vrai  du faux?

Il est vrai que la démission d’un pape est

quelque chose d’extra - ordinaire !

Depuis le premier pape Saint Pierre élu en l’an 33 après J.C, seul Célestin V, moine ermite renonça à sa charge le 13 décembre 1294 après 5 mois de pontificat

Alors il semblerait que l’on puisse être en droit de se demander le pourquoi d’une telle décision.

D’autant que circule un dossier de 600 pages qui témoigne de toutes les aberrations véhiculées par la curie romaine, dossier volé dans le bureau du pape en 2012 et publié par la presse italienne.

Ce livre de cuir rouge renfermerait des pages qui racontent  des comportements inimaginables chez des hommes censés porter la parole de Dieu et tendre à une certaine sainteté.

D’innombrables clans opposés se déchirent, s’accusent les uns les autres de mœurs sexuelles dépravées. ..

Comment aurait-on pu imaginer qu’un jour on en arriverait à évoquer une telle situation ?

D’autant que je me pose une question que personne,

(sauf erreur de ma part), ne s’est posé, à mon grand étonnement :

 pape3

Est-ce vraiment sérieux d’évoquer de tels débordements, une sexualité à ce point exacerbée, lorsque l’on parle de 208 cardinaux chenus pour l’énorme majorité d’entre eux, dont 90 non électeurs âgés d’au moins 80 ans et le plus ancien, Ersilio Tonini, qui fêtera allègrement, comme il se doit, ses 99 printemps le 20 juillet prochain ?

Plus sérieusement, face à ce genre de situation, comment doit-on se comporter lorsque l’on a la chance de pouvoir écrire et publier des pages comme celle que vous lisez en ce moment ?

Faut-il ne rien dire, pour ne pas parler de jeter son prochain à la vindicte populaire ?

Faut-il  dénoncer (que ce mot me rappelle de bien terribles souvenirs) au risque de se tromper ?

Doit-on dire ou s’abstenir ?

Comment agir pour faire respecter tout simplement la loi qui stipule que le bénéfice du doute doit profiter à toute personne, quelle qu’elle soit, mise en accusation ?

Bely.

 

posté par

Non renseigné.
Related Posts
  1. Henri Denis says:

    Bonjour,
    Plutot que de preter une oreille favorable aux analyses du Journal « Le Monde », champion de la these de l’unique aspect « pedophile » de l’Eglise catholique, je prefere m’interesser a l’interview (sur le meme journal) de Monsieur le Grand Rabbin de France.
    Durant son Pontificat, Benoit 16 a fortement maintenu la ligne de construction des amities avec le Judaisme – ligne lancee courageusement par Jean Paul 2, sur les traces du Concile Vatican 2.
    Ne nous attardons pas sur les theses infondees mais reellement laicistes, d’encouragement a la haine des religions. Mais plutot, ssistons en spectateurs exceptionnels a la revolution des relations entre le Judaisme et le Catholicisme.
    http://www.grandrabbindefrance.com/entretien-paru-dans-le-monde-le-27-f%C3%A9vrier-2013-propos-recueillis-par-st%C3%A9phanie-le-bars

    Répondre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright - Tribune Juive