Affaire Dreyfus : « J’accuse ». Toutes les pièces du dossier

Cent dix-huit ans et 3 mois :

voici le temps qu'il aura fallu pour que les pièces classées secret défense du dossier de l'affaire Dreyfus soient rendues publiques et mises en accès direct, à la disposition des internautes.dreyfus 1

Cent dix-huit ans et trois mois qui ont vu la réalisation de la vision de Théodore Herzl, pour qui l'Affaire Dreyfus a été un facteur déclenchant de son idéologie : le sionisme est né à l'ombre de cette Affaire.

Cent dix-huit ans et trois mois pendant lesquels le "J'accuse" d'Emile Zola est devenu l'exemple de l'engagement intellectuel, et qui ont vu l'explosion du rôle des media dans la vie politique de la nation. zolaaccuse

Le dossier original qui avait servi à accuser et condamner le Capitaine Dreyfus n'avait jamais été vu par ses défenseurs. Voici comment le SHD (service historique de la défense) présente aujourd'hui le dossier que chacun peut consulter :shd

"Le 22 décembre 1894, le capitaine Dreyfus, accusé à tort d'espionnage en faveur de l'Allemagne, fut condamné par le 1er Conseil de guerre de Paris. En l'absence de preuves, la condamnation fut obtenue grâce à la communication aux juges militaires, à l'insu du prévenu et de l'avocat de la défense, d'une petite série de pièces secrètes, le « Dossier secret ». Lorsque le dossier Dreyfus fut rouvert à partir de 1897, le Dossier secret d'origine fut considérablement augmenté ; au moment de sa communication à la Cour de cassation en 1899, il contenait 473 pièces réparties sous 374 cotes, sans compter 84 chemises et enveloppes, dont beaucoup comportent des annotations, et le répertoire détaillé établi en 1898. C'est ce dossier dans son état final, tel qu'il a été archivé après 1906 et la réhabilitation de Dreyfus, que le Service historique de la Défense (SHD) rend public aujourd'hui."

Vous pouvez donc consulter ce dossier, tous les faux qui en ont constitué la base, sur le site du SHD  :

http://www.servicehistorique.defense.gouv.fr/contenu/ead.html?id=FRSHD_PUB_00000013_ead

Toutes les pièces constituant le dossier ont donc été numérisées, et on doit cette initiative à trois historiens qui ont effectué un travail de recherche sur l'affaire Dreyfus, Pierre Gervais, Pauline Peretz et Pierre Stutin. Lors de leur recherche entamée en 2007, ils demandent l'accès à ce dossier, et cette démarche enclenche ce qui finira par la mise en ligne du dossier complet.

Leur travail a donné naissance à un ouvrage, "Le Dossier secret de l’affaire Dreyfus" aux éditions Alma, et à un site remarquable http://www.affairedreyfus.com/ qui se définit comme "un site de ressources consacré à l'Affaire".f culture

Pauline Peretz et Pierre Gervais seront les invités d'Emmanuel Laurentin sur France Culture vendredi 15 mars de 9h05 à 10h.

Line Tubiana

posté par

Non renseigné.
Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright - Tribune Juive