La Belle et la Bête

Joan Rivers officie sur la chaîne E!, et cette semaine a donné son avis sur les tenues portées par les stars à la soirée des Oscars.heidi klum

Elle a bien entendu commenté la robe époustouflante que portait Heidi Klum pour la soirée organisée par Elton John pour la lutte contre le sida. "La dernière fois que j’ai vu un allemand aussi chaud, c’était quand ils poussaient des juifs dans les fours".

Cette phrase que Joan Rivers qualifie d'humoristique a été très mal accueillie par le public. Or juive elle-même, l'animatrice s'attendait sans doute à bénéficier de ce fait d'une liberté de parole totale, puisqu'on ne peut pas la taxer d'antisémitisme.

Les indignations sélectives d'Abraham Foxam.

joan rivers

Mais son judaïsme ne l'a pas empêchée d'être attaquée de toutes parts et de subir les critiques outrées d'Abraham Foxam, le président de la ligue anti-diffamation : "Cette remarque est vulgaire et choquante pour les juifs et les survivants de l'Holocauste, et même pour tous les Américains, et on a du mal à croire qu'elle ait pu passer à l'antenne. Il y a certaines choses qui devraient être tabou quand on parle de la Shoah. C'est particulièrement vrai pour les juifs, pour qui c'est encore un souvenir profondément douloureux. C'est vulgaire et choquant d'utiliser la mort de six millions de juifs et de millions d'autres pour faire une blague, mais c'est encore plus vrai pour une juive (comme Joan Rivers) qui est fière de sa religion". heidi klum rivers

Ce nom d'Abraham Foxam vous dit quelque chose? Normal, c'est lui qui défendait ardemment John Galliano attaqué de toutes parts pour avoir porté un costume ressemblant un peu trop à celui des juifs orthodoxes. Les principes de Foxam suivent un axe que je ne comprends pas : au nom de la rédemption il absout un homme qui a hurlé "I love Hitler" après avoir agoni des passants d'injures antisémites, et il ne trouve aucune excuse à une femme juive dont la plaisanterie de très mauvais goût pouvait sans difficultés être mise sur le compte de la rage d'une vieille peau devant la splendeur d'Heidi Klum…….

Joan Rivers se trouve un tas de raisons pour ne pas s'excuser : elle est juive, la famille de son mari a presque totalement disparu dans les camps, l'humour est sa façon de rappeler au monde que la Shoah a bien eu lieu. Elle a tort, rien ne peut excuser ce qu'elle qualifie d'humour et qui utilise la Shoah pour faire passer une réflexion totalement déplacée, mais on peut comprendre son dépit face à la beauté quand les 50 liftings ne peuvent plus rien, et lui accorder la circonstance atténuante de l'âge impitoyable qui ne détruit pas que le physique……….

Line Tubiana

posté par

Non renseigné.
Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright - Tribune Juive